| | |

« Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux »

Mardi 22 juin 2021

Saint Paulin de Nole, évêque ; saint Jean Fisher, évêque et saint Thomas More, martyrs

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Matthieu 7, 6.12-14

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer. Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »

Prière

Me voici, Seigneur ! Je te rends grâce pour la vie que tu me donnes, pour cet amour que tu veux partager avec moi, pour ta présence fidèle dans mon cœur.

Demande

Seigneur, ouvre mon cœur à ta lumière, aide-moi à toujours choisir la vie !

Réflexion

 À la fin du discours sur la montagne, qui commence par les béatitudes, Jésus nous invite à approfondir notre foi en nous indiquant le chemin pour le Royaume.

  1. « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles aux pourceaux (…) »
    Quelles sont pour moi les perles que je ne dois pas jeter aux pourceaux ? La plus belle est la vie de Dieu en moi donnée par le baptême : « (…) car le baptême nous donne cette espérance nouvelle : l’espérance d’aller sur la route du salut, toute la vie. Et cette espérance, rien ni personne ne peut l’éteindre, car l’espérance ne déçoit pas. » (Pape François, catéchèse sur le baptême, 8 janvier 2014)
    Sais-je protéger cette vie de Dieu en moi ? Comment je la nourris ? M’arrive-t-il parfois de la renier ?
    Seigneur, tu m’invites à protéger ce qui est sacré. Est-ce que je m’applique à cultiver ce sens du sacré en vivant la liturgie ? En recevant les sacrements (Eucharistie, réconciliation, …) ?
  2. « Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la loi et les prophètes. »
    Cette règle d’or assure la continuité avec l’Ancien Testament qui l’exprimait à l’inverse. En effet, nous lisons dans le livre de Tobie : « Ne fais à personne ce que tu détestes (…) » (Tb 4, 15) Avec cette règle d’or, Jésus nous invite à aller plus loin dans l’ordre de la charité : « Aime ton prochain comme toi-même » (Rm 13, 9), il nous invite au don de nous-mêmes et au dépassement dans l’amour, dont il est l’exemple parfait sur la croix.
    Quels sont les lieux de ma vie où je peux me donner plus ? Où je peux apprendre à mieux me taire à moi-même afin d’aimer l’autre pour lui-même et non pour moi ?
  3. « Entrez par la porte étroite. »
    Cette invitation de Jésus à le suivre et à « entrer » à sa suite dans la gloire du Père peut nous paraître parfois difficile, car les chemins du monde sont plus larges et peuvent sembler plus facilement accessibles ; cependant il nous demande d’agir : « entrez ».
    Ai-je des choix de vie, des décisions à prendre aujourd’hui qui me mettent devant cette porte étroite ?
    Dans ces moments de choix difficiles et où la croix se présente, suis-je prêt à dire avec saint Thomas More, dont c’est la fête aujourd’hui : « Si je sens la frayeur sur le point de me vaincre, je me rappellerai comment un souffle de vent faillit faire faire naufrage à Pierre parce que sa foi avait faibli. Je ferai donc comme lui, j’appellerai le Christ à mon secours. » ?

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, apprends-moi à demeurer en ton amour, apprends-moi à te choisir, toi qui es la porte étroite qui conduit à la vie. Aide-moi à vivre quotidiennement l’espérance du Royaume.

Résolution

Aujourd’hui j’essaierai, dans un acte de charité à accomplir ou une décision à prendre, de dire avec saint Thomas More : « Donne-moi ta grâce, Dieu bon, de tenir pour rien le monde, de tenir mon esprit fixé en toi. »

Nicole Guérin, membre de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés