| | |

Rester spirituellement éveillés

Dimanche 28 novembre 2021

1er dimanche de l’Avent

Évangile selon saint Luc 21, 25-28.34-36

Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. » Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Prière

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens te demander la paix, la sagesse, la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tout remplis d’amour. » (Saint François d’Assise)

Demande

Jésus, aide-moi à entrer dans ce temps de l’Avent en me préparant intérieurement à l’un des plus grands mystères chrétiens : ton Incarnation.

Réflexion

  1. Les premiers versets que nous avons lus ne doivent pas nous effrayer. Luc les a rédigés dans un style littéraire très particulier qu’on appelle apocalyptique. Le cosmos entier est comme ébranlé par le plus grand des événements qui puisse se produire et qui a changé la destinée de l’humanité : l’Incarnation, la mort et la Résurrection du Fils de Dieu ! Oui, « les puissances des cieux seront ébranlées », car jamais il ne s’est produit quelque chose de semblable. Luc imaginait-il que « l’événement Jésus-Christ » influencerait le monde entier, au point d’être le point zéro à partir duquel nous calculons le temps ?
  2. Jésus invitait déjà ses disciples à relever la tête, car la Rédemption est proche. Le temps de l’Avent est un temps de préparation ou d’attente. Notre salut vient. Oui, Jésus vient dans sa gloire. Il ne cesse d’ailleurs de venir. Tant que nous sommes sur terre, rien n’est terminé. Le combat n’est pas encore fini. C’est pourquoi Jésus nous invite à nous tenir sur nos gardes. Il nous faut veiller pour être prêts et pour l’accueillir. Rester « spirituellement éveillés ». Le temps de l’Avent est un temps favorable pour donner un peu plus de temps et d’attention à Dieu.
  3. Comment faire pour que les soucis de la vie n’appesantissent pas notre cœur et ne prennent le dessus ? Luc nous donne la réponse : « Priez en tout temps. » La prière est l’arme du chrétien. Il n’en existe pas de plus efficace. Le croyons-nous ? Vraiment ? Trop souvent, la prière nous ennuie, nous avons l’impression qu’il ne se passe rien… Rien de plus faux ! C’est là une grande tentation à laquelle nous succombons trop facilement. La prière obtient tout, disent les saints. Prions de tout cœur en ce début d’Avent. Prions en se donnant le temps et la qualité qu’il faut.

Dialogue avec le Christ

« Que rien ne te trouble, que rien ne t’épouvante, tout passe, Dieu ne change pas, la patience obtient tout ; celui qui possède Dieu ne manque de rien : Dieu seul suffit. » (Sainte Thérèse d’Avila)

Résolution

Cette semaine, je trouverai un moment pour aller prier dans une église et montrer par ce geste combien la prière est précieuse à mes yeux.

Emanuelle Pastore, consacrée
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés