Année B | blanc | Méditation | Saint Jean

« Qu’ils soient un comme nous-mêmes »

Mercredi 19 mai 2021

Saint Yves

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Jean 17, 11-19

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Prière

Père saint, donne-nous ton Esprit pour que nous levions les yeux vers toi, que nous tournions notre cœur vers toi, que nous nous offrions à toi. Fais de nous ce qu’il te plaira. Sanctifie-nous !

Demande

Recevoir l’Esprit Saint afin d’être un, comme le Père et le Fils sont un.

Reflexion

  1. « Je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné (…) Moi, je leur ai donné ta parole. »
    Jésus nous révèle ce que c’est que d’être un avec le Père. C’est être fidèle à son Nom. Le nom d’une personne représente la personne elle-même. Révéler son nom à quelqu’un est une marque de confiance. C’est même plus : c’est se rendre vulnérable, c’est ouvrir notre intimité à l’autre. Jésus est le visage du Père. Il est le Verbe fait chair. Il est le logos. Être fidèle au Nom du Seigneur, c’est accueillir le don de sa Parole, c’est-à-dire l’écouter. La fidélité n’est possible que s’il y a une relation entre deux personnes. Le Seigneur vient à nous en Jésus, il nous fait le don de sa Parole. Être un avec Dieu, c’est répondre à ses désirs pour moi et pour le monde, c’est répondre à cet amour débordant qu’il veut m’offrir. Nous sommes appelés à cette plénitude, aussi fou et lointain que cela puisse paraître.
    Esprit Saint, esprit d’intelligence, esprit de science, donne-moi la grâce de t’écouter !
  2. « Je les ai envoyés dans le monde. »
    Le Christ nous envoie comme le Père l’a envoyé. C’est une conséquence d’être un avec Dieu. Or Jésus a été envoyé pour nous par le Père. Envoyé, donné, livré pour nous. Quel mystère : Dieu se donne à l’homme, Dieu se donne à moi, pour moi ! Mystérieusement, comme Jésus et par Jésus, nous sommes envoyés. Sa logique est décidément différente de la nôtre, logique divine et non humaine, logique d’amour. Dieu désire ainsi entrer dans le monde à travers nous, qui formons l’Église, son Corps, nous qui sommes bien faibles et imparfaits.
  3. Esprit de force et de sagesse, donne-nous la grâce d’être témoins !
  4. « Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. »
    Nous sommes appelés à ne faire qu’un avec Dieu. Mais nous voyons bien que nous sommes imparfaits, que nous ne laissons pas briller totalement le reflet de Dieu en nous. Nous avons besoin d’être purifiés, de vivre dans la vérité. « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. » (Jn 14, 6) Nous savons où se trouve la vérité mais nous ne la possédons pas en plénitude. Comme les apôtres réunis au Cénacle, nous avons besoin de veiller et de prier pour que le Seigneur nous consacre, nous purifie, nous sanctifie. C’est lui qui peut nous convertir.
    Esprit Saint, esprit de vérité, recrée en moi l’image du Fils !

Dialogue avec le Christ

Jésus, augmente en moi le désir d’être un avec toi et le Père ! Tu nous as promis d’envoyer l’Esprit Saint, notre défenseur, qu’il nous sanctifie !

Résolution

Se réunir à deux ou plus pour demander au Père d’envoyer son Esprit Saint pour la Pentecôte.

Anne-Marie Terrenoir, consacrée de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés