| | | |

« Qu’ils soient un comme nous-mêmes »

Mercredi 15 mai 2024

Sainte Denise

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Jean 17, 11b-19

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Prière

Seigneur, saint Paul en quittant ses disciples à Éphèse, leur rappelle combien il a travaillé pour eux, pendant trois ans, à les enseigner, à les former, à voir leurs besoins spirituels et même matériels. Il leur fait ses derniers adieux et ses disciples le pleurent.
Aujourd’hui, Seigneur, saint Jean nous livre tes dernières paroles à tes disciples alors que tu sais que tu dois bientôt les quitter pour subir ta Passion. Tu nous rappelles l’importance de ton enseignement, proclamé et vécu pendant les trois années passées avec eux. Tu laisses tes apôtres entre les mains de ton Père et de l’Esprit Saint pour qu’ils résistent aux tentations de ce monde et qu’ils se souviennent du message que tes paroles et ta vie ont professé en leur présence.

Demande

Seigneur, grave tes paroles plus profondément dans mon cœur ; remplis-moi de ton Esprit pour que j’en vive. Protège-moi des attraits de ce monde. Rends-moi fidèle à partager avec les autres ce que tu as partagé si ardemment et si résolument avec nous.

Réflexion

  1. « Garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné (…) pour qu’ils aient en eux ma joie. »
    Seigneur Jésus, c’est en ton nom que tu veux nous garder unis. Tu sais combien nous avons veillé, nous aussi, sur nos enfants, et que nous les avons gardés unis en ton nom, comme saint Paul avec ses disciples. Nous avons semé en eux l’amour de ton nom. Aujourd’hui, nous les confions à ton Esprit Saint, pour qu’il continue en eux l’œuvre que nous avons débutée.
    Aide-nous, Seigneur, à former ton corps dans l’Église domestique de notre famille étendue. Aide-nous, Seigneur, à soutenir nos enfants adultes pendant qu’ils veillent sur leurs enfants et partagent avec eux ton nom. Que ton nom, Seigneur Jésus, soit sanctifié dans nos bouches pour que nous puissions continuer à le faire connaître auprès des nombreuses personnes qui l’entendent si peu, afin qu’ils aient la joie que nous connaissons.
  2. « Moi, je leur ai donné ta parole (…) Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. »
    Seigneur Jésus, tu veux nous sanctifier afin que nous ne soyons pas perdus, mais que nous puissions vivre avec toi éternellement. Tu connais le pouvoir de ta parole, cette parole que tu partages avec le Père et l’Esprit Saint et qui vous unit. Cette parole agit dans le monde : elle le crée et elle le sanctifie. Elle nous crée et elle nous sanctifie. Lorsque nous sommes unis autour de ta parole, nous comprenons le sens de notre vie, une vie qui se nourrit de ta parole, une vie qui doit apporter aux autres consolation, conseil et joie. Unis en cette vérité qui exprime le désir profond du cœur humain, nous connaissons la joie que tes disciples ont connue, la joie de partager ton amour, ton souci pour les autres, ta vigilance pour les besoins spirituels et matériels de chacune de tes créatures. Seigneur, garde-nous unis aux chrétiens qui partagent ces vérités en ton nom et en ton Église, pour que notre vie soit droite et généreuse.
  3. « Ils n’appartiennent pas au monde (…) Je les ai envoyés dans le monde. »
    Jésus, tu nous as placés au cœur de l’humanité, au milieu d’une population qui t’a grandement rejeté après t’avoir connu, une population qui t’a suivi, qui t’a aimé, mais qui s’est laissée berner par des discours pervers, qui a perdu de vue la vérité et la recherche de la vérité ; une population entraînée par le Mauvais et par de fausses idéologies. Nous nous sentons faibles face à ce flot de paroles qui envahissent nos places et détournent les esprits. Ton nom et ta parole, vécus en Église et partagés avec tes disciples, nous protègent contre l’ennemi sous toutes ses formes. Mais nous ne pouvons pas nous réfugier égoïstement dans ce bien-être. Nous devons secourir les générations qui nous côtoient et qui nous suivent. Ta vie, donnée à tous, t’a mené au rejet et à la Passion. Seigneur Jésus, même lorsque l’on nous rejette ou que l’on nous crache au visage, ouvre notre bouche pour dire ta vérité, la vérité du salut éternel pour toute personne qui accueille le don de ta parole partagée.

Dialogue avec le Christ

Père, souvent j’ai résisté à dire le nom de Jésus. Je veux vraiment mieux le voir et le connaître afin de pouvoir partager son nom en toute sérénité. Donne-moi, Père, la confiance de dire ce nom avec vénération et amour. Aide-moi à parler de ton Fils, celui qui est venu nous porter ta parole et nous unir à toi, en ton Esprit.
Marie, aide-moi à porter Jésus dans mon cœur et à entendre la parole qu’il veut que je partage avec ceux et celles qui lui résistent. Père, rends-nous bienveillants et aimants dans nos mots et nos actions, à l’exemple de ton Fils, Jésus.

Résolution

Jésus, je vais prononcer ton nom dans ma prière et chaque fois que l’Esprit m’encouragera à partager ta parole.

Jeanne et Jacques Chevrier, membres de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés