Sainte Agnès

SAINTE AGNÈS

Née en 291, morte en 304-305, Agnès est fêtée le 21 janvier. On la représente souvent avec un agneau qui, dans …
Lire la suite

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS
Dieu notre Père, tu es la source de toute vie. En toi se trouvent notre bonheur et notre joie. Donne-nous d’accueillir le don de ton amour, Jésus-Christ, en qui nous sommes tes enfants. Seigneur Jésus, par le baptême, nous avons été plongés dans ta mort et entraînés dans la vie nouvelle de la Résurrection. Donne-nous d’être assoiffés de l’eau qui donne la vie éternelle. Esprit Saint, tu nous tournes vers le Père et le Fils, tu nous invites à boire à la source éternelle. Donne à chacune de nos communautés chrétiennes d’aller puiser sans cesse à la source de vie. Dieu Père, Fils et Saint Esprit fais fructifier en nous les dons reçus de toi. Continue d’appeler des hommes et des femmes à te servir au coeur de l’Église pour la vie et la joie du monde.
Prière © www.mavocation.org

La dévotion au Sacré-Cœur correspond plus que jamais aux attentes de notre temps. En effet, si le Seigneur a voulu dans sa Providence qu’au seuil des temps modernes, au XVIIe siècle, parte de Paray-le-Monial un élan puissant en faveur de la dévotion au Cœur du Christ, sous les formes indiquées dans les révélations reçues par sainte Marguerite- Marie, les éléments essentiels de cette dévotion appartiennent aussi de façon permanente à la spiritualité de l’Église au long de son histoire ; car, dès le début, l’Église a porté son regard vers le Cœur du Christ transpercé sur la croix dont il sortit du sang et de l’eau, symboles des sacrements qui constituent l’Église ; et, dans le Cœur du Verbe incarné, les Pères de l’Orient et de l’Occident chrétiens ont vu le commencement de toute l’oeuvre de notre salut, fruit de l’amour du divin Rédempteur dont ce Cœur transpercé est un symbole particulièrement expressif.

Les fruits spirituels abondants qu’a produits la dévotion au Cœur de Jésus sont largement reconnus. S’exprimant notamment par la pratique de l’heure sainte, de la confession et de la communion des premiers vendredis du mois, elle a contribué à inciter des générations de chrétiens à prier davantage et à participer plus fréquemment aux sacrements de pénitence et de l’Eucharistie. Ce sont là des voies qu’il est souhaitable de proposer aux fidèles aujourd’hui encore. 
Saint Jean-Paul II

Neuvaine pour les vocations sacerdotales

Neuvaine pour les vocations sacerdotales

Comme son nom l’indique, cette neuvaine a pour but de répondre à la demande de Jésus de prier, de tout temps, pour que le Père envoie des ouvriers à la moisson (cf. Lc 10, 2).

Ce désir du Seigneur se fait particulièrement pressant à notre époque forte ment marquée par la sécularisation et la baisse des vocations.

« Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ». Telle était l’invitation insistante de la Vierge Marie à Pontmain dans la nuit du 17 janvier 1871 et telle doit être la réponse du chrétien aux difficultés de tout temps, certain que la foi transporte des montagnes.

Puisse cette neuvaine, récitée avec ferveur, contribuer à transporter vers Dieu les cœurs de ceux qui sont appelés et qui hésitent à se donner pleinement au Seigneur sur le chemin du sacerdoce.

La parole priante que tout chrétien adresse au Seigneur puise sa source dans la Parole de Dieu, qui s’adresse à nous par les Saintes Ecritures.
C’est ainsi que nous avons souhaité que les prières quotidiennes, offertes à la méditation du fidèle, s’inspirent d’un passage biblique.

Comme il revient au Père d’envoyer les ouvriers à la moisson, la neuvaine se conclut chaque jour avec la prière que Jésus nous a enseignée, suivie de trois « Je vous salue Marie », afin de confier à l’intercession de la Mère des prêtres ses enfants appelés.

Nihil obstat : P. Andreas Schöggl, LC, provincial
Imprimatur : Mgr Jean-Yves Nahmias, Evêque de Meaux

Pour obtenir des exemplaires de la https://www.regnumchristi.fr/contactneuvaine, merci de nous écrire.