« Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

Lundi 6 décembre 2021

Saint Nicolas, évêque

Couleur liturgique : violet

Évangile selon saint Luc 5, 17-26

Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l’assistance des pharisiens et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de Judée, ainsi que de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons. Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé ; ils cherchaient à le faire entrer
pour le placer devant Jésus. Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, en écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus. Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »
Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou dire : “Lève-toi et marche” ? Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés, – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ta civière et retourne dans ta maison. » À l’instant même, celui-ci se releva devant eux, il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu. Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

Prière

« Grandes, merveilleuses, tes œuvres, Seigneur Dieu, Souverain de l’univers ! Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins, Roi des nations. » (Ap 15, 3b)Viens, Seigneur, viens nous sauver. Établis en nous ta demeure. Ton Église t’acclame et espère que se réalise, jusqu’à la fin des temps, la miséricorde du Seigneur. Prends-nous, Seigneur, pour tes messagers, porteurs d’une lumineuse foi.

Demande

Fais-moi reconnaître, Seigneur, la beauté de ton œuvre, la splendeur de ta sainteté si souvent cachée derrière les apparences humaines. Fais-moi percevoir d’un regard de foi, Seigneur, la sacralité des réalités du quotidien.

Réflexion

  1. « La puissance du Seigneur était à l’œuvre. »
    L’humble maître de Nazareth, Jésus, apparaît comme un personnage hors du commun. Imposant de paroles d’action, il ressemble aux prophètes d’antan et attire même des pharisiens et des docteurs de la Loi.
    La venue de « gens, portant sur une civière un paralysé » divise symboliquement l’assistance pourtant agglutinée à l’entrée de la maison : il y a le paralysé et ceux qui cherchent Jésus en quête d’une faveur et il y a les bien-portants qui n’en ont pas besoin. Les uns écoutent et apprennent, les autres scrutent et jugent.
  2. « Voyant leur foi (…) »
    Jésus peut établir une dimension surnaturelle à leur rencontre et entraîner l’assistance à un acte de foi, tout en exerçant l’acte suprême de la charité : le pardon des péchés. Il le paiera de sa propre vie. Jésus ne vient pas à promettre un monde meilleur sur la terre, mais la réconciliation avec Dieu pour le salut éternel.
    Le premier acte du Sauveur n’étant pas orienté vers la guérison de la paralysie, mais vers le pardon des péchés, il met le croyant sur un chemin d’espérance. Notre siècle, 2000 ans plus tard, ne favorise-t-il pas jusqu’aux instances morales suprêmes la santé du corps au mépris du salut de l’âme ?
  3. « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ? »
    Quel contraste spirituel entre l’attitude des pharisiens et des docteurs et les compagnons du pauvre malade ! Quel esprit habite les cœurs ? L’un rend gloire à Dieu, l’autre exhale la suspicion, le scepticisme, la critique. Quel esprit habite mon cœur au quotidien ? L’Esprit Saint ou l’esprit du monde ?
    La vie dans l’Esprit Saint ouvre les yeux pour reconnaître et relayer l’œuvre de Dieu. Vivre sous la conduite de l’Esprit permet de devenir agent de ce même Règne de Dieu et d’aviver en nous les dons du baptême, selon notre vocation. Chrétiens, réveillons-nous ! Le Sauveur veut venir, année après année, à travers nos vies.

Dialogue avec le Christ

« Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur. Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige. » (Ps 50, 9) Je fais mienne, Jésus, ta prière de réconciliation du genre humain avec ton Père, pour qu’en moi et à travers moi, dans la communion de l’Église et la fraternité entre les hommes, ton salut se réalise dans la puissance de l’Esprit à la gloire de Dieu, bienheureuse Trinité.

Résolution

J’irai me confesser en ce temps de l’Avent avec une particulière attention aux appels du Seigneur dans mon for intérieur.

P. Jaroslav de Lobkowicz, LC
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés

meditation

Cette semaine

La Semaine suivante

    Méditer

    Parmi les différentes formes de prière – vocale, contemplative, individuelle, communautaire, liturgique – l’Église recommande la méditation.
    Le famille spirituelle Regnum Christi vous propose de recevoir chaque matin, par courriel, l’Évangile du jour suivi d’une courte méditation structurée et préparée par un frère, un père, une consacrée ou un laïc de Regnum Christi.

    De quoi s’agit-il ?

    Dans la prière de méditation, il s’agit de mettre toute sa personne : son imagination, sa volonté, son intelligence, ses sentiments, tout son coeur. L’esprit cherche à comprendre le pourquoi et le comment de la vie chrétienne, afin d’adhérer et de répondre à ce que le Seigneur demande. La méditation est une rencontre avec Dieu, un dialogue intime avec Dieu Amour.

    Pourquoi méditer… ?

    Méditer ce qu’on lit conduit à se l’approprier en le confrontant avec soi-même. À la mesure de l’humilité et de la foi, on découvre les mouvements qui agitent le coeur et on peut les discerner. Il s’agit de faire la vérité pour venir à la Lumière : « Seigneur, que veux-tu que je fasse? »

    Comment méditer ?

    La prière ne se réduit pas au jaillissement spontané d’une impulsion intérieure : pour prier, il faut le vouloir ; il faut aussi apprendre à prier. La Méditation sur l’Évangile du Jour peut-être reçue soit chaque matin vers 02h00, soit chaque jeudi avec toutes les méditations de la semaine suivante, de dimanche à samedi. Le site www.regnumchristi.fr peut mettre ces méditations à la disposition de votre site, gratuitement et selon les règles en usage de respect du copyright. Si vous souhaitez mettre quotidiennement les Méditations sur l’Évangile du Jour sur votre site contactez-nous.