| | | |

« Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat »

Mardi 18 janvier 2022

Sainte Marguerite de Hongrie

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Marc 2, 23-28

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. » Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. » Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

Prière

Seigneur Dieu, tu es mon Père, mon Dieu, mon roc et mon salut ! (cf. Ps 88) Tu as fait de moi un disciple de ton Fils, le Roi de l’univers et de nos vies. Je te remercie, Seigneur, pour la grâce et la fierté, au-delà des opprobres, de porter le nom de chrétien. À toi la gloire pour les siècles des siècles.

Demande

« Seigneur, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice. Qu’il gouverne ton peuple avec justice, qu’il fasse droit aux malheureux ! » (Ps 71, 1-2) Grave en mon âme les attitudes du Cœur de ton Fils Jésus-Christ, afin que j’en sois un reflet authentique

Réflexion

  1. Le vif reproche que les pharisiens adressent à Jésus et à ses disciples s’appuie sur la Loi de Moïse. Le conflit, y compris pour des sujets de religion et de conscience, peut émerger dans nos cœurs, au sein de nos relations : examinons alors toujours quel esprit nous anime et vérifions qu’il soit le bon, celui de Dieu.
    L’Esprit de Dieu avait conclu son œuvre de création par le jour de repos permettant à la créature de rendre gloire à son Créateur. Dans ce sens, la Loi suprême est celle de la gloire de Dieu qui se traduit en charité entre les hommes. Les préceptes religieux du sabbat ont certes leur importance propre, ils lui sont cependant subordonnés.
    Est-ce que je reconnais dans cette hiérarchisation des règles la marque du Saint-Esprit ?
  2. Jésus renvoie son action au comportement du roi David, pasteur d’Israël. Ni plus, ni moins que nul autre, David n’avait d’autorisation d’accès aux pains d’oblation réservés au prêtre. Mais ce qui distinguait l’agir de David était qu’il coopérait explicitement au projet de Dieu. Entre devoir d’état et de religion d’une part ou orgueil et paresse d’autre part, quelle volonté conduit mes actions ?
    Le descendant de David, Fils de l’homme, Jésus n’en fait-il pas autant ? L’œuvre de Dieu n’étant pas ostentatoire, elle se vérifie souvent après coup, dans les faits, mais se laisse discerner dès le début par un esprit aiguisé d’amour théologal.
    Mon âme est-elle forgée à l’amour de Dieu ?
  3. Et Jésus de conclure : le sabbat est fait pour l’homme… et le Fils de l’homme en est le maître. Il dévoile ainsi le projet qu’a le Père de rétablir en l’homme l’appel à être semblable à lui, selon son projet d’origine : « Faisons l’homme (…) selon notre ressemblance. » (Gn 1, 26), cela se vérifie particulièrement le jour du sabbat !
    Sur l’enfreinte du précepte de Dieu, le serpent avait promis : « vous serez comme des dieux » (Gn 3, 5). Si Jésus enfreint la loi du sabbat, en quoi diffère-t-il de la proposition de Satan ? Ici, le sabbat se vit dans un contexte de liberté, non d’esclavage. L’agir de Jésus et des disciples n’est pas un abus éhonté qui offense Dieu et désacralise son œuvre. Comme le pasteur d’Israël jadis, Jésus accomplit la mission de rétablir la royauté selon l’ordre divin.

Dialogue avec le Christ

Jésus-Christ, mon Seigneur, obtiens-moi dans l’Esprit une telle familiarité avec ton Père que je puisse choisir en toute chose sa gloire et accomplir librement ce que l’ordre de la création me demande.

Résolution

Je dépose un sacrifice au pied de l’autel lorsque j’entrerai dans une église ou irai à la messe.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés