Cardinal Vérgez
|

Mgr Fernando Vérgez Alzaga, LC – Un cardinal légionnaire promu après 50 ans de service à la Curie

Mgr Vérgez Alzaga, 77 ans, d’origine espagnole, a été promu cardinal le 27 août dernier. Archevêque discret et peu médiatique mais reconnu pour son expérience et sa loyauté, il travaille à la Curie romaine depuis 50 ans. Il a été secrétaire particulier du cardinal Pironio pendant plus de vingt ans. Entré jeune dans la congrégation des Légionnaires du Christ, il a prononcé ses vœux à 20 ans et a été ordonné prêtre à 25 ans. Mgr Vérgez Alzaga incarne une figure de continuité, ayant servi cinq pontifes, de Paul VI au pape François.

Le samedi 27 août dernier, en la basilique Saint-Pierre, le pape François a présidé le Consistoire ordinaire public pour la création de 20 nouveaux cardinaux. Parmi la liste des nouveaux cardinaux figurent Mgr Gianfranco Ghirlanda, SJ, qui a accompagné le processus de révision et de renouvellement de Regnum Christi, et Mgr Fernando Vérgez Alzaga, premier Légionnaire du Christ créé cardinal.

Dans son homélie, le Saint-Père a choisi les images du feu et du baptême, en se référant à l’Évangile de saint Luc (« Je suis venu apporter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il brûle déjà ! ») Le pape François nous a invités à méditer sur les deux formes que revêt le symbole du feu – à la fois une colonne ardente et des braises de charbon de bois qui brûlent longtemps – et, à la lumière de celles-ci, à prier pour les cardinaux, « qui précisément dans cette célébration reçoivent la dignité et la tâche que le rôle comporte », a-t-il affirmé.

« Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie »

Le pape François a poursuivi : « Pour nous qui, dans l’Église, avons été choisis parmi le peuple pour un ministère de service particulier, c’est comme si Jésus nous remettait une torche allumée en nous disant : “Prenez ceci ; comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie” (Jn 20, 21). Le Seigneur veut ainsi nous conférer son propre courage apostolique, son zèle pour le salut de tout être humain, sans exception… C’est le même feu puissant qui a animé l’apôtre Paul dans son service inlassable de l’Évangile, dans sa “course”, son zèle missionnaire constamment inspiré par l’Esprit et par la Parole. C’est aussi le feu de tous ces missionnaires, hommes et femmes, qui ont connu la joie épuisante mais douce de l’évangélisation. »

Passant au feu symbolisé par les braises de charbon de bois, le Saint-Père a poursuivi : « Ce feu brûle de manière particulière dans la prière d’adoration, lorsque nous nous tenons silencieusement devant l’Eucharistie et nous nous recueillons dans la présence humble, discrète et cachée du Seigneur. Comme ce feu de charbon de bois, sa présence devient chaleur et nourriture pour notre vie quotidienne. » Il a ensuite ajouté : « Chers frères cardinaux, à la lumière et dans la force de ce feu, marche le peuple saint et fidèle dont nous avons été arrachés – nous, arrachés au peuple de Dieu – et auquel nous avons été envoyés comme ministres du Christ Seigneur. Qu’est-ce que ce double feu de Jésus, un feu à la fois véhément et doux, nous dit de façon particulière, à moi et à vous ? Je crois qu’il nous rappelle qu’un homme au zèle apostolique est poussé par le feu de l’Esprit à se préoccuper, avec courage, des grandes et des petites choses… Un cardinal aime l’Église, toujours avec ce même feu spirituel, qu’il s’agisse de grandes questions ou de problèmes quotidiens, avec les puissants de ce monde – ce qu’il doit souvent faire – ou avec ces gens ordinaires qui sont grands aux yeux de Dieu. »

Après l’homélie, le pape a prononcé la formule de création des cardinaux, qui lui ont juré fidélité, à lui et à ses successeurs « jusqu’à l’effusion de sang ». Un par un, ils se sont approchés du fauteuil du Saint-Père, s’agenouillant pour recevoir les symboles du cardinalat : la calotte rouge, la barrette, l’anneau et la bulle avec l’attribution du titre ou diakonia. Le pape François a également conféré le titre d’archevêque au cardinal Vérgez.

Dans une récente publication de la revue Vida Nueva, le cardinal Vérgez a souligné : « Être le premier cardinal légionnaire signifie une responsabilité encore plus grande pour tous les membres [de la congrégation]. » Le cardinal Fernando Vérgez Alzaga continuera à exercer ses fonctions au sein de la Curie romaine, où il est président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican et président de la Commission pontificale pour cet État.

« Gratitude envers Dieu et le pape pour la confiance qu’il a placée en moi »

En guise de réflexion personnelle, le cardinal Vérgez a souligné qu’il ne s’attendait pas à cette nomination : « La première chose que j’ai ressentie est de la gratitude envers Dieu et le pape pour la confiance qu’il a placée en moi. J’ai la responsabilité de témoigner du Christ avec plus d’enthousiasme », a-t-il souligné.

Après la cérémonie, le P. John Connor, LC, a félicité le cardinal Vérgez au nom de toute la famille spirituelle Regnum Christi et, dans une note envoyée à tous les Légionnaires du Christ, le P. Aaron Smith, LC, directeur international du Bureau de la communication, a déclaré que « en tant que famille spirituelle, nous sommes heureux pour notre frère Mgr Fernando Vérgez, LC, président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, que le pape François a nommé cardinal au cours du consistoire d’aujourd’hui. »

Le pape François a également élevé le P. Gianfranco Ghirlanda, SJ, au rang de cardinal. Le P. Ghirlanda, juriste canonique, a été recteur de l’Université grégorienne de Rome et membre du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. Il a accompagné Regnum Christi pendant près de dix ans, en commençant par aider les Légionnaires du Christ en tant que conseiller du cardinal Velasio de Paolis en 2010, sous la direction du pape Benoît XVI. Son travail a été élargi pour devenir conseiller et accompagnateur des consacrées et laïcs consacrés de Regnum Christi et de tous les membres de ce qui allait devenir la Fédération Regnum Christi, pendant le processus de renouvellement. Ses conseils, son assistance et ses encouragements inlassables ont été indispensables dans le travail qui a conduit à la création de la Fédération et à ses nouveaux Statuts en 2019.

Après le Consistoire, comme cela est devenu une tradition, le pape François, accompagné des 20 nouveaux cardinaux, a rendu une visite de courtoisie au pape émérite Benoît XVI.

Mgr Fernando Vérgez avec le P. John Connor, LC, supérieur général des Légionnaires du Christ