| | | |

Laisser grandir en moi la semence de ton Royaume

Vendredi 27 janvier 2023

Sainte Angèle Merici, vierge

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Marc 4, 26-34

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

Prière

Je me mets en présence de Dieu qui est toujours avec moi, au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.
Seigneur, je crois en toi, j’espère en toi et je t’aime. En ce temps de prière, je me laisse habiter de ton amour dans lequel je puise la lumière pour discerner et la force pour suivre le chemin qui mène vers toi.  

Demande

Esprit de Dieu, je te confie tous ceux qui prennent ce temps de méditation : donne-nous la force et l’audace de vivre ce à quoi tu nous appelles.

Réflexion

  1. « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? »
    Nous continuons la lecture de l’Évangile de saint Marc, chapitre 4 : les paraboles du Royaume de Dieu. Comme nous l’avons médité avec la neuvaine de la fête du Christ-Roi 2022 de Regnum Christi, Jésus est le Règne en personne. Voici une affirmation qui mérite d’être approfondie.
  2. « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence. »
    Jésus, le Règne en personne, est cet homme qui jette sa semence, sa Parole, dans la terre de mon cœur. Parole efficace ! Saint Paul rappelle dans la première lecture aujourd’hui : « Frères, souvenez-vous de ces premiers jours où vous veniez de recevoir la lumière du Christ. » (He 10, 32-39) Il encourage la communauté à ne pas perdre son assurance, à endurer. De jour, dans la lumière, ou de nuit, dans les difficultés et les doutes, la Parole semée par Jésus en nos cœurs germera et portera du fruit.
    La Parole est ce qu’on appelle « performante ». On se rappelle la Genèse : « Et Dieu dit, que la Lumière soit, et la lumière fut. » Jésus, la Parole de Dieu, le Règne en personne, transforme les profondeurs du cœur qui accepte de le recevoir. Je peux prendre un moment pour ouvrir mon cœur à la Parole, à celui qui veut y demeurer pour le transformer en son Royaume, lieu de son amour.
  3. « Il est comme une graine de moutarde (…) la plus petite de toutes les semences. »
    Jésus est aussi cette semence qui peut paraître insignifiante et qui, pourtant, sera la plus grande des plantes potagères, où les oiseaux du ciel pourront s’abriter. Dans notre monde, les disciples de Jésus ne font pas de bruit. Ils vivent simplement leur foi au quotidien, découvrant les besoins de ceux qui les entourent en essayant d’y répondre selon leurs possibilités. L’Église dans le monde entier, à travers des écoles, des dispensaires ou des hôpitaux, des maisons d’accueil de personnes handicapées ou de personnes âgées, etc. se met au service des pauvres et des faibles. La vie donnée dans le silence de tant d’hommes et de femmes qui servent ces institutions est cette petite semence du Royaume qui devient le lieu où les plus faibles et démunis peuvent trouver refuge, amour et réconfort.

Dialogue avec le Christ

Jésus, tu as mis dans nos cœurs la semence de ton Royaume qui germe dans le silence de la prière et de la foi. Je l’accueille avec amour et la laisse grandir en moi pour qu’elle puisse porter le fruit qu’elle contient.

Résolution

Je pourrais prendre un moment pour accueillir la Parole du Christ en moi et écouter ce à quoi elle m’appelle aujourd’hui de manière concrète auprès de mes proches, ma famille, mes amis ou mes voisins.

Amélie Perroy, consacrée de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés