« La lèpre le quitta et il fut purifié »

Jeudi, 14 janvier 2021

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Marc 1, 40-45

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. » Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

Prière

« Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris. » (Is 53, 5)
Seigneur, au début de ma prière je regarde ta croix. C’est à cause de nos révoltes que tu as été transpercé, à cause de nos fautes que tu as été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur toi : par tes blessures, nous sommes guéris.

Demande

Seigneur, donne-moi la grâce de la guérison.

Réflexion
  1. « En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : ‘’Si tu le veux, tu peux me purifier.’’ »
    Nous retrouvons dans cette supplication du lépreux une prière en parfait équilibre. Il expose avec simplicité ce qu’il souhaite demander à notre Seigneur. Il reconnaît la toute-puissance de Jésus : « Tu peux ». Mais il reconnaît aussi la liberté de Dieu de répondre positivement ou non à sa requête. Le lépreux fait confiance au Seigneur sachant qu’il saura lui donner ce qui est juste et bon pour lui.
    Seigneur Jésus, puisse ma prière aujourd’hui trouver ce parfait équilibre. Aide-moi à te faire pleinement confiance. Que je ne mette pas de condition à ma supplication comme si ma foi tenait seulement à la réussite de ma requête.
     
  2. « Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : ‘’Je le veux, sois purifié.’’ »
    La réponse de Jésus au lépreux nous invite à la contemplation. Le Christ révèle en ces quelques mots tout l’amour, la compassion, la miséricorde qu’il porte envers chacun de nous. Mettons-nous sous ce regard du Christ dans notre prière aujourd’hui.
     
  3. « À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. »
    Jésus opère des guérisons dans l’Évangile comme signes d’une guérison plus profonde qu’il est venu opérer dans l’homme. Il y a la maladie du corps mais il y a aussi la maladie de l’âme, le péché. Le Seigneur est venu nous purifier du mal et du péché par son pardon et sa miséricorde. Le lépreux reconnaît sa maladie avec humilité et cette humilité lui donne l’élan nécessaire pour aller vers Jésus et lui demander la guérison.
    Nous sommes invités nous aussi à reconnaître la maladie de notre âme, nos péchés et nous lancer à la recherche de la guérison dans le Seigneur avec humilité. De quels péchés ai-je besoin d’être guéri en ce moment ? Jésus a institué le sacrement de réconciliation comme sacrement de guérison spirituelle afin que je puisse le rencontrer à travers le prêtre pour recevoir le pardon de mes péchés. Est-ce que j’en profite avec suffisamment de régularité ?
Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, me voici devant toi tel que je suis avec mes qualités mais aussi avec mes fragilités, mes faiblesses, mes péchés. Toi seul peux me guérir. Toi seul peux me pardonner. « Si tu le veux, tu peux me purifier. »

Résolution

Si ma dernière confession date un peu, je prendrai le temps d’aller rencontrer le Seigneur dans ce sacrement de guérison.

Père Richard Tardiff, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés