| | |

« Je suis une mission sur cette terre »

Mardi 13 juin 2023

Saint Antoine de Padoue, prêtre et docteur de l’Église

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Matthieu 5, 13-16

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Prière

Jésus, je crois en toi, fais grandir ma foi. Jésus, j’espère en toi, approfondis mon espérance. Jésus, je t’aime, fais brûler mon cœur pour toi.

Demande

Jésus, en ces jours qui précèdent la solennité de ton Sacré-Cœur, que les paroles des Saintes Écritures touchent mon cœur, afin qu’il devienne davantage semblable au tien. Ouvre mon cœur pour y prendre plus de place. Montre-moi comment je peux t’aimer dans la personne de mon prochain.

Réflexion

  1. « Vous êtes le sel de la terre. »
    Ces mots suivent directement les Béatitudes. Jésus sait que son enseignement ne peut pas être compris par tous. Certaines personnes sont choisies pour rendre, par leur vie, la vérité de cet enseignement tangible, le faire devenir chair. « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. » (Jn 1, 14)
    Notre vie selon les Béatitudes est importante dans ce monde, comme le sel dans un bon repas. On ne le voit pas tout de suite et parfois même pas du tout. Il se dissout facilement, mais apporte un goût agréable à l’ensemble, de sorte que toutes les personnes présentes se sont restaurées avec plaisir et ont pu se rapprocher les unes des autres, grâce au repas partagé. Le sel a aussi un pouvoir de conservation mais, s’il est en excès, il peut entraîner des conséquences désagréables.
    Est-ce que je veux être du bon sel pour mon entourage ? Suis-je un bon condiment qui soutient et met en valeur le bon goût de mon prochain (ses talents, ses dons et bonnes actions) ? Ou suis-je plutôt une personne qui déprécie la soupe de la vie des autres par mes attitudes, mes paroles et mes actes ?
  2. « Vous êtes la lumière du monde. »
    Sel de la terre, lumière du monde. Nos actions ne sont pas insignifiantes. Elles n’ont pas seulement une limite géographique. Tout comme le péché a eu de vastes conséquences sur la création, nos actes et nos paroles en Jésus – grâce à son sacrifice – entraînent des répercussions dans le monde. Plus nous apportons d’amour dans notre société, plus nous illuminons la vie de notre prochain, plus le royaume de Dieu s’étend. Dieu est Esprit et l’Esprit de Dieu ne connaît pas de frontières. Quelle grande mission est notre vie ! Nous sommes une mission.
  3. « Que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »
    « Je suis une mission sur cette terre, et pour cela je suis dans ce monde. Je dois reconnaître que je suis comme marqué au feu pour cette mission afin d’éclairer, de bénir, de vivifier, de soulager, de guérir, de libérer. » (Pape François, Evangelii gaudium, 273)
    Toutes les bonnes paroles et les bonnes œuvres que nous réalisons ne sont pas accomplies pour notre amour-propre, mais sont la preuve que Jésus est vivant. Jésus vit en chacun de nous grâce au baptême. Le baptême est le début de notre vie en Dieu, qui se communique au monde à travers nous. Accomplir le bien, c’est apporter la lumière, bénir, vivifier, relever, guérir, libérer, signe que Dieu vit en nous et agit dans le monde. Puisse cette vérité nous donner joie et force intérieures ! Nous sommes une mission grâce à notre baptême au nom de Jésus.

Dialogue avec le Christ

Jésus, merci d’avoir donné tant de valeur à ma vie par ta propre vie et ton sacrifice sur la croix. Tu comptes sur moi pour que les critères de l’amour de Dieu soient reconnus et connus. Je suis une mission avec toi. Avec toi, ma vie prend un sens profond. Je suis appelé à incarner l’amour du Père. Merci de m’avoir confié cette mission !

Résolution

Ce soir, je remercierai Dieu pour les occasions de la journée où j’ai pu être sel pour la terre et lumière pour le monde.

Patricia Klein, consacrée de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés