| | |

Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir

Mercredi 10 mars 2021

Saint Vivien

Évangile selon saint Matthieu 5, 17-19

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

Prière

Seigneur, je viens te rencontrer dans le silence de mon cœur. Et c’est toi qui viens à ma rencontre, quel que soit mon état d’âme. Je suis en paix en ta présence car tu es mon ami et c’est toi qui m’as appelé à marcher à tes côtés.

Demande

Seigneur Jésus, viens régner dans ma vie ! Déverse en moi les sentiments de ton cœur de Fils !

Réflexion

  1. « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. »
    Jésus dit à mon âme : la loi est une amie qui marche à tes côtés. Je te l’ai donnée pour qu’elle te conseille sur ta manière de vivre, sur le chemin qui porte à la vie. Mais elle ne peut donner la vie. La vraie vie, c’est ce qu’ont annoncé les prophètes : le don de l’Esprit qui te vivifie. En donnant ma vie par amour pour vous, j’ai pleinement accompli la loi qui commande d’aimer Dieu de tout son cœur et son prochain comme soi-même. En vous laissant mon corps en nourriture et en envoyant mon Esprit, j’ai aussi accompli les prophéties de salut. Si donc tu veux comprendre le but d’une loi, regarde-moi. Et si tu cherches la vie, viens à moi. 
  2. « Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. »
    N’ai-je pas déjà tout accompli ? N’ai-je pas déjà réalisé toutes les promesses ? Certes, toute la loi et les promesses ont été réalisées en moi, mais ce n’est que pour que je puisse maintenant les réaliser en toi. C’est pour cela que la loi et les prophètes restent à tes côtés comme des amis pour te guider vers moi. 
  3. « Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »
    Les commandements et les conseils de la loi peuvent parfois te paraître froids et rigides. C’est sans doute parce que tu n’as pas encore expérimenté la vie à laquelle ils veulent te porter. Dans ce cas-là, tu n’y arriveras pas par tes propres efforts, mais en te laissant rejoindre par ma miséricorde, en te laissant aimer, pardonner et justifier par ma grâce. À vin nouveau, outres neuves : la miséricorde ne se reçoit pas dans l’outre d’une vie irréprochable mais dans celle de ta petitesse. Alors tu verras que mon amitié allumera en toi l’amour qui te fera aimer et suivre ma loi : ma manière de vivre.

Dialogue avec le Christ

Jésus, envoie sur moi ton Esprit de pardon, de justice et d’amour. Fais-moi entrer dans ton cœur pour que je puisse connaître l’esprit de la loi et la promesse de salut. Merci d’être venu toi-même pour nous montrer le chemin. Merci pour le don de ton Esprit qui me permet de vivre dans la liberté des fils de Dieu.

Résolution

Quel commandement de Dieu me gêne ? Ai-je compris son but ? Avec quel esprit Jésus l’a-t-il vécu ? Cela m’attire-t-il ? En quoi cela pourrait-il rendre ma vie plus belle si je pouvais le vivre ? Demander à Dieu la grâce de le vivre par amour.

Frère Martin Baud, LC

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés