« Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés puisqu’elle a montré beaucoup d’amour »

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Luc 7, 36-50

En ce temps-là, un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place à table. Survint une femme de la ville, une pécheresse. Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum. Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, près de ses pieds, et elle se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux le parfum. En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. » Jésus, prenant la parole, lui dit : « Simon, j’ai quelque chose à te dire. – Parle, Maître. »

Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d’argent, l’autre cinquante. Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait les lui rembourser, il en fit grâce à tous deux. Lequel des deux l’aimera davantage ? » Simon répondit : « Je suppose que c’est celui à qui on a fait grâce de la plus grande dette. – Tu as raison », lui dit Jésus. Il se tourna vers la femme et dit à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas versé de l’eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis qu’elle est entrée, n’a pas cessé d’embrasser mes pieds. Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête ; elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds.

Voilà pourquoi je te le dis : ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. » Il dit alors à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. » Les convives se mirent à dire en eux-mêmes : « Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? » Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Ecouter cette méditation:
Télécharger le fichier audio
Prière

Seigneur, mon Dieu, je te bénis pour toutes les merveilles que tu nous as confiées. Je te bénis pour les paroles d’amour et de pardon qui réconfortent mon âme pécheresse et qui me rendent la joie d’être sauvé. Dans ce cœur à cœur, je veux mouiller tes pieds de mes larmes et m’imprégner de ton amour.

Demande

Seigneur Jésus, pardonne-moi mes fautes, mes nombreux péchés. Ne permets pas que j’oublie la grandeur de ton pardon comme meilleure école d’amour. « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. »

Réflexion

1. « Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui. »

La pècheresse représente à la fois l’individu et le peuple élu, qui se sont montrés, chacun à sa manière, infidèles à l’alliance avec Dieu. Sa repentance décrit la noblesse d’âme et la délicatesse de conscience que notre Seigneur mérite. C’est la porte étroite du cœur aimant, qui ne se permet ni de justifier « de petits péchés », ni de se mesurer sur la base de scrupules qui masquent un esprit orgueilleux. Avec quelle attitude approchons-nous Jésus ?

2. « Simon, j’ai quelque chose à te dire. »

Cette interpellation s’abat comme une flèche sur ce cœur endurci. Celui qui doute de la présence prophétique de Jésus se voit surpris dans ses propres pensées. Comme le prophète Nathan à l’égard du roi David, Jésus introduit Simon – dont le nom signifie « écoute » – avec beaucoup de délicatesse à son état spirituel. Le flacon d’albâtre de son cœur est fermé, l’amour de Dieu qu’il a reçu ne peut s’épancher en parfum de charité.

3. « Tes péchés sont pardonnés. »

Jésus est venu pour la rémission des péchés. Son cœur connaît la fragilité de l’homme, y compris lorsque celui-ci s’obstine. Que ce soit auprès de Simon, que ce soit auprès de la pécheresse, Jésus veut susciter une réponse d’amour. Le plus sublime message d’amour de Jésus sera sa mort sur la croix : l’amour jusqu’à la plénitude. Alors, le Père pardonnera aux hommes leurs nombreux péchés, parce que l’un d’eux, le Fils de l’homme, aura montré beaucoup d’amour. Comment ne pas aimer Jésus en retour ?

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, Christ ressuscité, tu as donné ta vie pour le pardon des péchés. Tu es la lumière venue dans le monde que les ténèbres ne peuvent pas retenir. Reçois mon cœur et mon âme, afin que les dons de ton amour s’étendent sur mes frères, à la gloire de Dieu le Père.

Résolution

Aujourd’hui, je bénirai, dans mon cœur, les membres de la famille qui me sont les plus pénibles, voisins, collègues ou proches, dans le nom de Jésus.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés