« Père, glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie »

Mardi, 26 mai 2020

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Jean 17, 1-11a

En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole.
Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »

Prière

Seigneur, garde-moi en ta présence, ne permets pas que je me sépare de toi.

Demande

Vouloir être du Christ et vouloir le rester.

Réflexion

1. Contexte
Nous sommes après Pâques et nous continuons à nous préparer à recevoir l’Esprit Saint. Nous sommes du Christ, le Père nous a donnés au Christ et il nous fait marcher vers lui et avec lui. Nous sommes du Père et du Christ, nous sommes de Dieu. Le Christ nous encourage à être de lui, de garder sa Parole car elle vient du Père, pour être un avec lui. Pour recevoir l’Esprit Saint et le faire agir dans notre vie, notre disposition d’être du Christ et d’être en communion avec lui est indispensable.

2. Saint Dominique Savio répétait inlassablement : « Mourir avant de commettre un seul péché. » Sa sensibilité spirituelle et son amitié avec le Christ lui faisait dire cela mais il conformait aussi sa vie à cette devise.
La première lecture de ce jour nous donne le témoignage de saint Paul, de ce qu’il a accompli de sa vie une fois converti : il s’est donné au Seigneur complètement, « dans les larmes et les épreuves que m’ont values les complots des juifs ; je n’ai rien négligé de ce qui était utile, pour vous annoncer l’Évangile » (Ac 20, 19-20). Il a témoigné sans relâche car il était en communion avec le Christ et poussé par l’Esprit Saint. Ce même Esprit l’affermira pour se rendre à Jérusalem et au cours de ses voyages.
3. Le Christ nous dit qu’il n’est plus de ce monde mais que nous, nous y sommes. Pour cela il prie pour nous. Nous sommes des pèlerins sur terre sur le chemin de la terre promise. Le Christ est conscient que nous avons besoin de son aide pour y parvenir tout en étant en communion avec lui. En attendant de recevoir l’Esprit Saint, soyons plus proches du Christ, renforçons notre relation avec lui.

Dialogue avec le Christ

Esprit-Saint, inspire-moi ce que je dois penser, dire, taire, écrire, faire ; comment je dois agir pour procurer le bien aux hommes, l’accomplissement de ma mission et l’avènement du Règne du Christ sur la terre.

Résolution

Redire plusieurs fois par jour la prière ci-dessus (dialogue avec le Christ).

Xavier Kerrand
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés