« L’Esprit de vérité vous conduira dans la vérité tout entière »

Mercredi, 20 mai 2020

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Jean 16, 12-15

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

Prière

Ô Dieu, à la louange de ton saint Nom, nous proclamons avec saint Paul ce que tu as fait pour nous : « Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour. Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. » (Ep 1, 4-6)

Demande

Aide-nous, par ta grâce, Seigneur, à être fils à l’image du Fils : par le service du prochain et le sacrifice de nos commodités nous voulons nous libérer des attachements et avoir part à l’unique bien qui vient de toi.

Réflexion

1. « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire. »

Comment le Verbe éternel, sagesse infinie de Dieu, incarné Fils en Jésus, peut-il nous léguer son message ? Notre intelligence est-elle infinie comme lui ? Son message ne doit-il pas être traduit en paroles-semences ?

En effet, pour l’instant, nous ne pouvons pas porter toutes les choses que cela implique : elles nous mèneraient trop loin, hors de nous-mêmes, jusqu’à cette ligne d’horizon où se touchent la terre et le ciel, le temps et l’éternité, le péché et la miséricorde. Sur cet horizon se dresse seule sa croix dont le poids nous est de fait insupportable.

2. « Il vous conduira dans la vérité tout entière. »

Qu’est-ce que la vérité ? Cette question ne doit pas uniquement éprouver le cynique de Pilate : elle doit nous ébranler aussi, chacun dans son for intérieur, et cesser d’être une charpente mentale de conceptions personnelles ou collectives, avec laquelle nous pouvons caser Dieu.

Elle est plutôt un espace vital qui constitue la création tout entière et dont nous faisons partie. Et en son milieu, l’Esprit de Dieu nous habite et nous conduit à assimiler le légat spirituel du Christ, autant l’enseignement de l’Église que notre conversion. Laissons-le nous conduire ?

3. « Il recevra ce qui vient de moi. »

Jésus parle de lui comme d’une personne… Communion de bien du Père et du Fils, l’Esprit Saint est pour nous la communication de leur amour : il nous aime tout simplement, à sa manière divine. Il nous associe ainsi au Fils pour que nous soyons ce que nous devrions être : réconciliés avec Dieu.

Dieu fait don de son bien à sa créature, le plus grand bien, qui dépasse tous nos biens limités : ces derniers parasitent parfois nos espérances et étouffent en nous l’Espérance. L’Esprit ne s’impose pas à nous, mais il nous invite incessamment à goûter des délices de son Cœur. Pourquoi ne pas l’accepter ?

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, Fils du Père, sagesse incarnée. Toute la création parle de ta sagesse et nous la dit ; et en toi, notre âme humaine parle en toi à Dieu le Père. « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. » (Ep 1, 3)

Résolution

Aujourd’hui, je veux rendre un service à un frère, une sœur.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés