Écouter et garder la parole

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Luc 11, 27-28

En ce temps-là, comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : « Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! » Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! » 

Ecouter cette méditation:
Télécharger le fichier audio
Prière

Seigneur, je me présente devant toi mais j’ai beaucoup de choses dans mon esprit. J’ai bien du mal à faire un peu de silence en mon cœur. Aide-moi à me recueillir, Seigneur. Aide-moi à faire silence en mon cœur pour que je puisse entendre ce que tu as à me dire. 

Demande

Savoir écouter et garder la parole de Dieu. 

Réflexion

1. Nous voyons ici Jésus en train de parler au milieu d’une foule. Profitant sans doute d’une petite pause de Jésus, une femme lance cette exclamation, qui est une louange envers Jésus. En proclamant heureuse la mère de Jésus, ce sont les qualités de Jésus que cette femme met en avant. L’Évangile ne précise pas qui était cette femme. C’était simplement une femme dans la foule, parmi tant d’autres. Et pourtant elle a été capable de voir en Jésus un homme bon et plein de qualités, ce que les pharisiens et les docteurs de la Loi n’arrivaient pas à voir. Il est parfois plus facile à un cœur simple et humble de voir Jésus en vérité qu’à un esprit savant et instruit, mais orgueilleux et sûr de lui-même. Pour se présenter devant Dieu, il faut savoir être humble, il faut reconnaître sa petitesse devant lui, sinon nous n’arriverons pas à voir ce que cette femme a vu en regardant et en écoutant Jésus.

2. Jésus n’insiste pas sur cette louange que lui adresse cette femme. Mais il en profite pour donner un conseil à ceux qui l’écoutent. Ce que dit Jésus nous fait d’abord comprendre que ce qui rend l’homme heureux n’est pas un titre ou une situation acquise à sa naissance. C’est quelque chose de plus intérieur. Celui que l’on peut dire heureux est celui qui écoute Dieu, qui écoute la parole de Dieu et la laisse grandir en lui. Notre cœur est fait pour accueillir cette présence de Dieu. Rien d’autre ne pourra le combler. Celui qui est heureux est celui qui cherche Dieu, qui l’écoute, et qui laisse sa parole guider sa vie. Saint Augustin écrivait : « Vous nous avez fait pour vous, et notre cœur est inquiet jusqu’à ce qu’il repose en vous. »

3. On pourrait croire que Jésus, avec la réponse qu’il apporte, déprécie un peu Marie, sa mère. Mais c’est en fait bien le contraire. La réponse de Jésus est une louange envers la Vierge Marie. Qui en effet a, aussi bien qu’elle, entendu et gardé la parole de Dieu ? L’Évangile de Luc dit que Marie, après la naissance de Jésus « retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. » (Lc 2, 19) Nous ne pouvons pas imiter l’Immaculée Conception de Marie, pas plus que sa divine maternité. Mais ce pour quoi Jésus la loue, nous pouvons l’imiter. Nous aussi nous serons heureux si nous entendons la parole de Dieu, si nous la conservons en notre cœur, et la mettons en pratique. Et pour cela, dans notre monde plein d’agitation et de bruits, il est nécessaire d’apprendre à se recueillir, à prendre des moments de silence. Pour pouvoir entendre la parole de Dieu, réapprenons à faire silence dans notre cœur, à oublier tout le bruit et les préoccupations du monde. 

Dialogue avec le Christ

Seigneur, le monde nous présente beaucoup de choses qui prétendent nous apporter le bonheur. Mais je sais que c’est une illusion. Tu es le seul qui puisse emplir mon cœur, Seigneur. Aide-moi à ne pas passer ma vie de distractions en distractions. Aide-moi à me centrer sur l’essentiel. Fais que je puisse, comme Marie, entendre ta parole, et la garder en mon cœur. 

Résolution

Prendre un petit moment de prière en silence chaque jour.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés