| | |

Donner de bons fruits

Mercredi 23 juin 2021

Sainte Etheldrede

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Matthieu 7, 15-20

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu’au-dedans ce sont des loups voraces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Va-t-on cueillir du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ? C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre qui pourrit donne des fruits mauvais. Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais, ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Prière

Seigneur Jésus, je suis un arbre que tu as planté et qui est destiné à donner des fruits : fais pénétrer en moi la sève de la vie afin de donner de bons fruits.

Demande

Intensifier ma relation avec le Christ pour donner de bons fruits.

Reflexion

  1. Contexte
    La liturgie de ce jour est magnifique et montre comment le chrétien doit aller au-delà des apparences. Dieu invite à Abraham à se confier en lui. La lettre aux Hébreux nous rappelle que, par sa foi, il accomplira de grandes choses (cf. Hb 11, 8-19) : il quitte son pays et sa famille puis, ayant eu un fils, il est mis à l’épreuve, etc. Dieu lui-même lui dira : « Ne crains pas, Abram ! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera très grande. » (Gn 15, 2) La foi porte de grands fruits et l’un des fruits que l’on peut apprécier chez Abraham est celui de l’alliance entre Dieu et lui-même, alliance entre Dieu et l’homme. Il a eu la foi et il a eu un héritier qui a porté tout son peuple. Il a eu la foi et sa descendance a été innombrable. Nous sommes de ce peuple.
  2. « Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ; celui qui demeure en moi (…) porte beaucoup de fruit. » (Jn 15, 4a.5b)
    La première question qui peut nous venir à l’esprit est celle-ci : « Seigneur, comment puis-je porter des fruits ? Comment puis-je donc être saint ? » Rappelons-nous qu’entre autre chose la sainteté consiste à donner les fruits que le Seigneur veut que je donne. Donc, comment faire pour porter des fruits ? Le Seigneur Jésus nous donne la réponse : « Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ; celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit. » (Jn 15, 4a.5b) La condition essentielle est d’être avec le Seigneur, de demeurer avec lui. Jean commente dans son Évangile : « Maître, où demeures-tu ? Il leur dit : Venez et voyez. » (Jn 1, 35) Aller voir le Christ signifie être en bonne relation avec lui, par les sacrements, principalement l’Eucharistie et la confession. Ensuite je ne peux pas connaître le Christ si je ne passe du temps avec lui chaque jour dans la prière. Demeurez avec le Christ veut dire aussi savoir agir selon l’Évangile et non selon soi-même.
  3. « Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance. » (Ps 104, 8)
    Le Seigneur Dieu souhaite notre bonne volonté pour le suivre. Il se charge du reste. Quand Abraham obéit et suit Dieu, le Seigneur se charge de le porter et de faire de lui le père d’une multitude. Le Christ ne s’oublie pas dans son alliance, il est toujours là présent avec nous. Mais peut-être ne l’apercevons-nous pas. « Il s’est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations : promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac. » (Ps 104, 8-9) Le Seigneur sera toujours là et en cela se base notre confiance : nous savons que le Christ sera toujours à nos côtés. En lui notre confiance est pleine, aveugle, pour toujours, nous ne serons jamais désenchantés. Vivre avec le Christ et essayer de vivre comme il le veut : en cela il sera plus présent dans notre vie et ainsi nous pourrons donner des fruits.

Dialogue avec Marie

Vierge Marie, tu es la mère du Christ, notre frère. Enseigne-nous à vivre avec lui et à pouvoir donner de bons fruits.

Résolution

Répéter cette oraison jaculatoire tout au long de la journée : « Priez pour nous, Sainte Mère de Dieu, afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ. »

Xavier Kerrand
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés