| | |

« Convertissez-vous et croyez à l’Évangile »

Dimanche 21 janvier 2024

3e dimanche du Temps Ordinaire

Couleur liturgique : vert

Évangile selon saint Marc 1, 14-20

Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

Prière

Loué sois-tu, Père, de t’être fait proche de nous en nous donnant ton Fils Jésus. Loué sois-tu, Père, d’avoir voulu bâtir ton royaume en collaboration avec les créatures bien imparfaites que nous sommes. C’est dans notre petitesse que se manifeste ta grandeur ! Ce qui peut nous sembler impossible, seuls, devient possible avec toi.

Demande

Seigneur, aide-nous à accomplir ta volonté, et fais de nous des pêcheurs d’hommes.

Réflexion

  1. « Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu. »
    Jean proclamait un baptême de conversion, qui amenait les gens à confesser leurs péchés et à changer leur vie. La radicalité de son message, les nombreuses conversions et le nombre croissant de baptisés qui en découlait, dérangeaient beaucoup de personnes en autorité. Le roi Hérode, dont la vie n’était pas conforme aux commandements de Moïse, ordonne l’arrestation de Jean.
    Jésus, lors de son baptême par Jean, a été confirmé dans sa mission de proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu. Lorsqu’il émerge de l’eau, l’Esprit Saint descend sur lui comme une colombe, et une voix se fait entendre du ciel : « Tu es mon Fils bien-aimé ; je mets en toi toute ma joie. » C’est certainement mu par l’Esprit qu’il se rend dans la région de la Galilée, lieu de commerce et de passage, afin de faire connaître les merveilles de Dieu son Père.
  2. Comment interpréter cette phrase : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. » De quels temps s’agit-il ? Dieu est intemporel : « Pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour. » (2 P 3, 8) On pourrait remplacer « les temps sont accomplis » par : le moment est venu !  Le moment est venu où Dieu vient se manifester aux êtres humains d’une façon intime, par la venue de son Fils, Jésus, à la fois homme et Dieu. Jésus entre dans notre vie comme un ami, un frère, et ainsi nous rend tout proches de ce Dieu si lointain.
    Je pourrais voir le Règne de Dieu comme étant Dieu lui-même en moi, au plus profond de mon être. À partir du moment où j’accueille Dieu dans mon cœur, que je lui donne la première place dans ma vie, alors le Règne de Dieu n’est-il pas arrivé ?
  3. « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »  
    Dieu est tellement surprenant ! Il envoie son fils Jésus vers des hommes de condition modeste, des pêcheurs, et non pas vers des scribes ou des pharisiens qui connaissent pourtant bien les Écritures ! Des hommes qui travaillent dur, dont la survie dépend des conditions météo et de l’abondance des ressources. Des hommes conscients de la valeur du travail et de leur humble condition, loin d’être des savants.
    Ce sont justement ces personnes humbles que Jésus choisit pour leur enseigner les merveilles de Dieu et les préparer pour qu’à leur tour ils puissent annoncer les merveilles de Dieu son Père et notre Père ! Et encore aujourd’hui, Jésus m’invite à le suivre pour être « pêcheur d’hommes », pour être missionnaire dans mon quotidien, pour apporter aux autres le Règne de Dieu. 

Dialogue avec le Christ

Seigneur, bien souvent je suis affairé dans les multiples activités qui remplissent ma vie quotidienne, sans trop penser à toi. Et pourtant, tu es là, dans le silence, en mon âme ! Durant ta vie, tu te retirais pour prier avant d’aller rencontrer des personnes à qui tu apportais la Bonne Nouvelle. Inspire-moi de prendre du temps pour me recueillir et annoncer la Bonne Nouvelle de Dieu.

Résolution

Être docile à l’Esprit, afin d’accomplir ta volonté, Seigneur, autant par des temps de prière durant la journée que par l’apostolat.

Sophie Raymond, membre de Regnum Christi
Contacter l’auteur

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés