Année B | blanc | Méditation | Saint Jean

« Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif »

Mercredi 21 avril 2021

Saint Anselme de Cantorbéry

Couleur liturgique : blanc

Évangile selon saint Jean 6, 35-40

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. 

Prière

Père, me voici devant toi. Béni sois-tu pour la merveille de ta création, béni sois-tu pour la merveille que je suis. Tu as fait de moi ton enfant, ton fils, ta fille, à l’image de ton Fils Jésus. Merci pour le don de ce nouveau jour et pour toutes les belles choses que tu veux faire en moi et par moi.

Demande

Seigneur Jésus, augmente ma confiance en toi. Fais que je reconnaisse ma faiblesse afin de trouver refuge et force en toi.

Reflexion

  1. « Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »
    Jésus me dit : tout ce qui est beau et bon t’attire. La beauté et la bonté que tu retrouves dans les créatures y sont déposées par le Créateur afin que tu apprennes à connaître la bonté de mon Père et la beauté du Fils fait homme par amour pour vous. Ne te perds donc pas en chemin mais va jusqu’à la source ! C’est là que ton âme pourra s’abreuver d’une eau de vie éternelle. C’est là que tu rencontreras non pas seulement des choses que tu aimes mais quelqu’un qui t’aime.
  2. « Vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. »
    Tu le sais. Tu m’as vu. Tu as un jour expérimenté ma présence. Mon Esprit a un jour fait résonner ma Parole en toi. Fais mémoire de ces moments de Thabor, au fond de ton cœur. Garde-les comme des pierres précieuses, comme des lumières pour illuminer ta route. Nourris-toi de ma Parole chaque jour. Et crois. Crois en moi. Suis-moi. N’est-il pas d’usage de faire confiance à un ami ?
  3. « Celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. »
    Tu te sens peut-être faible. Tu voudrais faire mieux. Tu as peur de ne pas être à la hauteur ? Que ton cœur ne se trouble ni ne s’effraie car, si tu viens à moi, c’est moi qui me chargerai de t’emmener jusqu’au Père. Tu peux en être sûr. N’écoute pas l’esprit de désespoir, espère. Ton nom est déjà inscrit dans les cieux. Marche donc dans la confiance.

Dialogue avec le Christ

Merci, Jésus, car c’est ta venue parmi nous qui nous a enrichis. De ta plénitude nous avons reçu grâce sur grâce. Tout ce que tu as vécu, tu l’as vécu afin que je puisse le vivre à mon tour comme toi. Envoie sur moi ton Esprit, qu’il me fasse vivre en toi, qu’il fasse de moi un fils et une fille de ton Père qui est aux cieux.

Résolution

Penser à un moment de ma journée où je pourrai élever mon âme vers Dieu au milieu de mon activité afin de découvrir sa présence et de la vivre en Jésus.

Frère Martin Baud, LC

Méditations : Regnum Christi
Texte de l’Évangile et informations liturgiques : © AELF – Paris – Tous droits réservés