Vous êtes ici

Accueil

Résurrection

Mardi 16 Septembre 2014
Saint Corneille, pape et saint Cyprien, évêque, martyrs
Ecouter cette méditation:
Evangile selon St Luc 7, 11-17

Jésus se rendait dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une grande foule. Il arriva près de la porte de la ville au moment où l'on transportait un mort pour l'enterrer ; c'était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule considérable accompagnait cette femme.
En la voyant, le Seigneur fut saisi de pitié pour elle, et lui dit : « Ne pleure pas. » Il s'avança et toucha la civière ; les porteurs s'arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l'ordonne, lève-toi. » Alors le mort se redressa, s'assit et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.

La crainte s'empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu : « Un grand prophète s'est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. » Et cette parole se répandit dans toute la Judée et dans les pays voisins.

Prière d'introduction

Seigneur, apprends-moi à mieux te connaitre, à te contempler et à comprendre ce que tu veux me dire.

Demande

La foi dans la Résurrection.

Points de réflexion

1. Le chapitre 7 de l’Évangile de saint Luc commence par la narration de deux miracles de Jésus. Tout d’abord Jésus guérit, à Capharnaüm, le serviteur d’un centurion, très malade. Jésus se rend ensuite dans la ville de Naïm, toujours en Galilée mais un peu plus au sud. Il rencontre alors un cortège funèbre ; une veuve enterre son fils unique.

2. Il y a une progression entre les deux miracles que nous raconte saint Luc au début du chapitre 7. En effet, il est bien plus impressionnant de voir un mort revivre qu’un malade guérir, même de manière extraordinaire. De plus, saint Luc souligne l’état de grande détresse de la veuve : son fils décédé qu’on emmène en cortège était le seul membre de sa famille immédiate qui lui restait.

3. Ce miracle nous présente donc Jésus, comme le Seigneur de la vie et de la mort, ce qui sera définitivement établi le jour de sa Résurrection, qui sera une Résurrection à la vie nouvelle, de nature différente de la « résurrection » de ce jeune homme. Et c’est à cette véritable Résurrection que le Seigneur nous appelle tous, Résurrection pour ne plus connaître la mort, pour vivre la vie éternelle. Avec la Résurrection de Jésus, se réalisera ce qui était entrevu par des signes, tel que ce miracle. Et si les miracles comme celui que nous raconte ici saint Luc furent limités à certaines personnes, le miracle de la Résurrection définitive, nous sommes tous appelés à le vivre.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, merci de venir m’apporter la vie. Sans toi ma vie dans ce monde ne se terminerait que par un échec définitif. Au contraire, avec toi, l’espérance de la vie éternelle devient réalité. Je n’ai plus rien à craindre.

Résolution

Faire une prière de remerciement à Jésus pour la vie nouvelle qu’il vient nous donner.

Frère Jean Marie Fornerod, LC

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Méditations par Evangile