Vous êtes ici

Accueil

Le prophète méprisé

Vendredi 01 Août 2014
Saint Alphonse de Ligori, évêque et docteur de l'Église
Ecouter cette méditation:
Evangile selon St Matthieu 13, 54-58

Jésus alla dans son pays, et il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle manière qu'ils étaient frappés d'étonnement et disaient : « D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
N'est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s'appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ? Alors, d'où lui vient tout cela ? »
Et ils étaient profondément choqués à cause de lui. Jésus leur dit : « Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa propre maison. »
Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.

Prière d'introduction

Seigneur, je crois que tu as les paroles de la vie éternelle. Je sais que tu es présent à mes côtés et que tu me guides. Je mets ma confiance en toi. Viens au secours de ma faiblesse ! Efface de mon cœur toute trace de suffisance pour que je vive selon ta parole.

Demande

Seigneur, augmente en moi la foi !

Points de réflexion

1. « Ils étaient frappés d’étonnement ». Pour comprendre ce qui l’entoure, l’homme doit prendre du recul ; sinon l’habitude et la routine embrument son jugement. Quand est-ce que j’ai contemplé Jésus Christ comme si je le voyais, je l’entendais, comme si je l’écoutais pour la première fois de ma vie ? Pour nous, élevés dans la foi catholique depuis notre enfance, c’est une démarche nécessaire. Sinon, nous risquons de devenir des chrétiens pleins de suffisance, nonchalants et blasés.

2. « D’où lui vient tout cela ? » Les convertis nous impressionnent parce qu’ils reprennent les mêmes interrogations que les gens de la synagogue : D’où lui vient tout cela ? D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? Convertis d’autres religions, d’autres églises chrétiens ou de l’athéisme, leurs recherches les ont conduits à percevoir la splendeur et la beauté rayonnante de l’Homme-Dieu. Sommes-nous des catholiques « de naissance » ou sommes-nous de véritables catholiques, animés d’une foi vivante et agissante ?

3. « Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa propre maison ». Comme ceci est vrai ! Combien de fois sommes-nous en présence du Saint des Saints, pendant la célébration de l’Eucharistie, et nous nous ennuyons ! Nous écoutons sans nous émouvoir les prières de la messe qui ont été la nourriture des saints et des martyrs depuis des siècles - et notre esprit se laisse distraire, se disperse ! Éveillons-nous ! Étudions notre foi ! Apprenons la signification du rituel de la messe ! Dédions une demi-heure par semaine à l’étude de notre foi ! Apprenons à regarder avec un œil neuf et éclairé la splendeur de la vérité afin d’être, nous aussi, étonnés !

Dialogue avec le Christ

Aide-moi, Seigneur, à te connaître davantage, à t’aimer avec plus d’intensité, et à te suivre avec plus d’enthousiasme. Amen.

Résolution

Je dédierai 15 minutes aujourd’hui à une lecture spirituelle qui m’aidera à approfondir ma foi.

Un père légionnaire du Christ

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Méditations par Evangile