Jésus dans notre vie

Dimanche 15 juillet 2018
15e dimanche du Temps Ordinaire

Évangile selon saint Marc 6, 7-13

Il appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio

Prière

Seigneur, viens m’aider à venir près de toi, pour que je puisse t’écouter. Donne-moi une âme attentive à ta Parole.

Demande

Devenir un témoin authentique de Jésus.

Réflexion

1. Dans ce passage, l’évangéliste Marc nous raconte le moment où Jésus envoya ses apôtres en mission, dans différents villages, pour inviter les gens à la conversion. Marc nous informe aussi des différentes consignes que Jésus donna. Nous allons réfléchir ici sur la toute première d’entre elles : il les envoie deux par deux.

2. Jésus demande à ses apôtres de partir deux par deux, et non chacun de son côté. Cette consigne nous indique, d’une part, que la mission n’est pas une initiative personnelle de chacun, mais qu’il y a quelqu’un qui a formé une communauté, et qui se trouve donc à la source de la mission. Il s’agit bien sûr de Jésus, qui envoie ses apôtres, et qui charge ensuite la communauté de l’Église de continuer cette mission. On n’annonce donc pas Jésus en son propre nom, mais au nom d’une communauté dont nous faisons partie, l’Église, et c’est en son sein que nous pouvons témoigner de Jésus.

3. D’autre part, le fait de partir en mission deux par deux nous indique aussi qu’une partie essentielle de la mission consiste dans le témoignage de l’amour réciproque qui existe entre les envoyés eux-mêmes. Ce témoignage est sans doute l’un des éléments les plus forts de la mission. C’est un signe visible que le message est d’abord quelque chose qui se vit par celui qui l’annonce. Ainsi Tertullien, qui vécut aux deuxième et troisième siècles, rapporte que les païens s’étonnaient devant la vie des chrétiens en disant : « Voyez comme ils s’aiment ! » On parle de Jésus avant tout avec sa vie, et c’est pourquoi l’amour dans les communautés chrétiennes est essentiel pour que le message de Jésus puisse être reçu et accepté.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, je te remercie du don de l’Église, la communauté où tu as voulu rassembler ceux qui croient en toi. Aide-moi à y vivre comme un véritable chrétien. De cette manière nous pourrons témoigner authentiquement de ton message.

Résolution

Essayer de voir si ma vie reflète bien le message de l’Évangile.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés