Faire de l’extraordinaire avec de l’ordinaire

Jeudi 10 janvier 2019
Saint Guillaume

Évangile selon saint Luc 4, 14-22a

En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio
Prière

Seigneur, c’est toi mon modèle. C’est toi qui m’apprends ce qui est vraiment important dans la vie. Aide-moi à suivre ton exemple.

Demande

Grandir dans l’amour.

Réflexion

1. L’Évangile de Luc nous explique que Jésus, après son baptême et son séjour de quarante jours dans le désert, commença sa vie publique en Galilée, parcourant les villes et villages pour guérir et enseigner. Or, un jour il retourne à Nazareth, le village où il avait grandi et vécu pendant trente années. Il se met à enseigner dans la synagogue, où les habitants du village sont réunis. Luc nous dit alors que tous « s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche ». Cette observation est en réalité assez curieuse. Jésus n’a-t-il pas vécu pendant des années à Nazareth ? Ces gens ne devraient-ils pas bien le connaître ?

2. De la vie de Jésus pendant ces trente années à Nazareth, nous ne savons pratiquement rien. On dit justement que c’est la vie cachée de Jésus et ce passage nous le confirme bien. En effet, si les habitants de Nazareth sont tellement surpris de ce qu’accomplit Jésus (et il avait juste commencé à enseigner dans la synagogue, le passage ne parle pas de miracle), c’est que pendant trente ans Jésus avait dû vivre de manière complètement normale, comme n’importe quel autre habitant de Nazareth.

3. Il y a là, pour nous, un grand enseignement. Jésus, le Fils de Dieu fait homme, a passé la plus grande partie de son temps sur terre à vivre une vie normale, dans la pauvreté, la simplicité et le silence de Nazareth. On voudrait parfois réaliser des choses extraordinaires, des grandes œuvres, faire beaucoup de bruit ; mais Jésus nous enseigne la valeur des petites choses, de la vie ordinaire vécue avec amour et dévouement. Le fruit spirituel de ce que nous accomplissons ne dépend pas de la grandeur ou de l’importance de nos actes, mais de l’amour avec lequel nous les faisons. Comme dit saint Jean de la Croix : « La moindre parcelle de pur amour est plus précieuse à Dieu, plus profitable à l'Église, que toutes les autres œuvres ensemble. »

Dialogue avec le Christ

Merci, Seigneur, d’être venu sur la terre, d’être devenu un homme parmi nous. Grâce à toi toute notre vie a désormais un sens. Grâce à toi nous pouvons sanctifier même les choses les plus ordinaires de la vie. Remplis mon cœur d’amour, Jésus !

Résolution

Accomplir les plus petites choses de la vie avec amour.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés