Vous êtes ici

Accueil

Un prêtre amoureux du Christ et des sacrements

Mis à jour le 24 juillet 2015 à 07:46Publié le 01 juillet 2015 à 11:25

Le 26 mai dernier, le P. Raymond Comiskey est décédé à Mérida au Mexique suite à un arrêt respiratoire. Ce prêtre irlandais a passé ses 53 années de ministère dans les régions les plus reculées du Mexique, apportant le Christ aux mayas pour lesquels il traduisait la Bible. Il a été un grand missionnaire promouvant l’évangélisation du plus grand nombre dans la région de Cancun.

Le P. Raymond Comiskey est né à Dublin, en Irlande, le 19 janvier 1942. À 19 ans il entre au noviciat de la Légion du Christ à Malahide à Dublin. Le jeune Raymond, à l’issue d’un long postulat, est l’un des novices fondateurs ; il revêt l’habit des légionnaires le 3 juin 1962 à la maison de Bundoran.

Au début de son ministère le P. Raymond est envoyé dans la région de Carrillo Puerto, partie centrale de la prélature de Cancún-Chetumal. Sa mission consiste principalement à évangéliser les populations mayas qui n’avaient pas eu de contacts très fréquents avec les prêtres jusqu’alors : la plupart n’avait pas reçu les sacrements et ne comprenait pas la liturgie en latin. Le P. Raymond passe ces années à voyager et à pénétrer la forêt pour baptiser les enfants et marier les adultes.

Il raconte ainsi son arrivée au sein de sa mission dans la prélature de Cancún-Chetumal : « Je suis arrivé à Chetumal, accompagné de ma mère, de mon frère Jimmy et de ma sœur Gabrielle, le 5 décembre. Ils sont restés presqu’une semaine durant laquelle Mgr Bernal nous a servi de guide touristique. Puis il nous a amenés à Felipe Carrillo Puerto où j’allais être curé. Ma mère était ravie des conditions dans lesquelles j’allais vivre.
À côté se trouvait le couvent des Mères de la Lumière (Madres de la Luz). Ma famille était très heureuse de faire leur connaissance et de savoir que nous allions travailler ensemble. J’avais aussi deux catéchistes merveilleux, Don Rómulo Esquivel et Don Julián Xix, qui plus tard allaient m’aider, avec les religieuses, dans les missions auprès des mayas et aussi pour la traduction des rites des sacrements d’espagnol en maya »
.

Interviewé il y a quelques années pour la série « Mission : Vies de foi », le P. Raymond confessait qu’une de ses plus grandes satisfactions durant toutes ces années avait été l’instauration de l’adoration perpétuelle dans l’église de Notre-Dame de Fátima.

Le P. Patrick Corrigan a ainsi commenté le travail missionnaire du P. Raymond : « Il a été l’un des pionniers de l’évangélisation dans la zone maya de Quintana Roo ; il célébrait la messe en langue maya et a collaboré à l’élaboration de la première Bible en langue maya. Légionnaire du Christ, il a été un apôtre dévoué à la mission évangélisatrice d’un peuple aussi éclectique que sont les habitants de la région de Cancun, un pilier de la fondation de Regnum Christi à Quintana Roo et fondateur de l’école de la foi. Merci, P. Ray, pour votre engagement infatigable pour instaurer le Règne du Christ dans le monde ».

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Légionnaires du Christ