Vous êtes ici

Accueil

Un modèle si proche... Réfléxion dominicale du 9 décembre 2012

Mis à jour le 24 janvier 2013 à 14:46Publié le 08 décembre 2012 à 08:37

par le Père Richard Greenslade, LC, administrateur de la paroisse Notre Dame de Boulogne

L’autre jour il m’a été demandé : « le fait d’exercer votre ministère dans une église consacrée à la Vierge Marie a-t-il des conséquences sur votre prêtrise ? » Question intéressante.

Ma réponse est « oui » : je considère que c’est une chance de pouvoir servir le Bon Dieu dans une paroisse mise sous le patronage de notre Maman du Ciel. C’est elle qui était tout près de moi dès le début de ma conversion et c’est à elle que j’ai consacré tout mon sacerdoce. Au fil des ans, j’ai eu tellement de manifestations de son amour maternel que je ne pourrais jamais imaginer vivre et travailler sans elle à mes côtés. Je continue à compter sur son intercession pour m’aider dans ma vocation de prêtre et dans ma mission reçue auprès des boulonnais.

Pour moi, Marie est un modèle du sacerdoce : c’est elle qui nous donne Jésus. Et cela n’est pas simplement un fait historique d’il y a 2.000 ans ; elle continue encore aujourd’hui à mettre les hommes en contact avec son Fils – c’est son seul but, sa seule envie. Elle sait que notre vrai bonheur, comme le sien, consiste à connaitre et aimer le Christ. Elle est humble. Elle ne cherche pas à attirer les gens vers elle. Elle ne convoite pas la gloire ou les louanges des hommes – elle défère tout à Celui qui est l’auteur de tout don reçu.

Ce qui est intéressant chez la Vierge Marie c’est qu’elle est souvent très présente au début de notre conversion de cœur, mais au fur et à mesure que notre relation avec le Christ se fortifie, elle se retire, petit à petit. Une fois que cette relation est établie elle reste en retrait, dans les coulisses, en veillant sur nous, prête à venir à notre secours en cas de besoin.

N’est ce pas un bon modèle pour un prêtre ? N’est ce pas notre rôle d’amener les gens vers le Christ ; de les aider à fortifier leur relation amoureuse avec Lui et de se retirer petit à petit une fois qu’ils sont sur le bon chemin ; tout en restant assez présent pour intercéder en leur faveur quand ils peinent sous leur fardeau ?

Vivre dans une paroisse dédiée à la Vierge Marie est une chance pour moi parce que ce modèle est constamment devant mes yeux. Mais c’est aussi une chance pour tous les paroissiens de Notre-Dame qui, par leur baptême, exercent leur sacerdoce commun. Ils sont tous appelés par Dieu à recevoir son Fils et tous sont envoyés auprès d’autres pour partager ce trésor. Ils offrent à Dieu leur sacrifice de louange et intercèdent pour les gens par leurs prières et leurs actes de charité.

Lumen gentium nous rappelle que « les baptisés, par la régénération et l’onction du Saint-Esprit, sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce saint, de façon à offrir, par toutes les activités du chrétien, autant d’hosties spirituelles, en proclamant les merveilles de celui qui, des ténèbres, les a appelés à son admirable lumière. C’est pourquoi tous les disciples du Christ, persévérant dans la prière et la louange de Dieu, doivent porter témoignage du Christ sur toute la surface de la terre, et rendre raison, sur toute requête, de l’espérance qui est en eux d’une vie éternelle ».

Quelle belle mission le Seigneur nous a confiée ! Et quelle chance d’être membre d’une paroisse consacrée à « celle qui a cru » et qui nous offre un si bon modèle à suivre. Notre Dame de Boulogne, priez pour nous !

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Vie spirituelle