Vous êtes ici

Accueil

Rencontre des mouvements d’Église avec le Pape François à Rome

Mis à jour le 22 mai 2013 à 17:09Publié le 18 mai 2013 à 09:44

En cette Année de la Foi, le Saint-Père invite tous les mouvements au pèlerinage sur la tombe de Saint Pierre à Rome le 18 mai prochain. A cette occasion, l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum organise le congrès « Printemps de l’Église et action de l’Esprit Saint » qui aura lieu du 15 au 17 mai. Membres et amis de Regnum Christi rencontreront les représentants des communautés nouvelles comme Saint Egidio, les Focolari, la communauté de l’Emmanuel, les Béatitudes, le Chemin Néocatéchuménal et autres pour échanger sur la Nouvelle Évangélisation. Interview au P. Pedro Barrajón, Recteur de l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum

L’Église est en train de vivre un événement d’une extraordinaire importance, « l’Année de la Foi », inaugurée par Benoît XVI pour renforcer et approfondir notre foi catholique dans le but de la transmettre au monde avec une plus grande conviction. Parmi les différents moments-clés, la veillée de Pentecôtes, à laquelle ont été invités de façon particulière tous les mouvements, anciens et nouveaux, aura lieu le 18 mai.
Pendant ce pèlerinage sur la tombe du premier Pape, nous prierons ensemble sur la Place Saint-Pierre pour demander à Dieu qu’Il envoie en abondance son Esprit afin que se renouvelle sa pluie de dons, comme aux temps de l’Église naissante.

A Rome, l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum, ouvre ses portes aux différents mouvements, pour répondre à cet appel avec grand enthousiasme. Afin de mieux comprendre la mission de cet événement, nous publions une interview du Père Pedro Barrajón, Recteur de l’université.

Quelle est l’intention du Saint Père pour ce projet de réunir tous les mouvements en une veillée de Pentecôte ?

Comme l’avait fait le Pape Jean-Paul II, Benoît XVI a convoqué à Rome, en la fête de la Pentecôte, les mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés pour les encourager à suivre leur mission évangélisatrice selon les recommandations du Magistère de l’Église. Pendants ces rencontres, les fondateurs de communautés ou leurs actuels supérieurs généraux présentent au Pape la richesse de leur charisme et renouvellent leur désir de réaliser leur mission spécifique au sein de l’Église, selon les directives du Saint-Père. J’ai personnellement pu assister à plusieurs de ces rencontres et cette expérience a été pour moi un grand enrichissement pour ma foi. Le Pape convoque à nouveau les mouvements en cette Année de la Foi car ces deniers jouent un rôle déterminant pour la diffusion de la foi dans le monde sécularisé.

Le Pape veut les confirmer dans la foi, manifester sa présence paternelle dans leur vie, leur lancer de nouveaux défis pastoraux, et renforcer la communion avec les pasteurs locaux. Après leur rencontre avec le Vicaire du Christ, tous les mouvements reprendront leurs activités habituelles, encouragées dans l’œuvre de la diffusion de l’Évangile et levains de la présence du Christ dans le monde.

Pourquoi l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum a-t-il décidé d’organiser un congrès international ?

Nous croyons que les nouveaux mouvements et les communautés ecclésiales ont un rôle décisif dans la formation et la diffusion de la foi. Le Saint-Père a sollicité des dicastères de la Curie une étroite collaboration pour la promotion de l’Année de la Foi. Il les a invités à réfléchir à certaines initiatives qui aident à approfondir différents aspects de la foi catholique. De notre côté nous avons pensé que nous pouvions contribuer au bien de l’Église en essayant de discerner avec plus de précision le don spécifique des mouvements. Cela implique deux éléments : le premier, la formation dans la foi des chrétiens, et le second, la diffusion de la foi.

La formation de la foi est capitale car aujourd’hui plus que jamais nous constatons la nécessité d’une foi solide et bien enraciné dans la Parole de Dieu, la tradition de l’Église, le Magistère, face à une grande confusion doctrinale entre beaucoup de chrétiens. Nous avons donc besoin de laïcs bien formés qui soient en mesure de répondre avec intelligence aux importants défis que le monde sécularisé présente au croyant.
D’un autre côté la foi doit être communiquée. La foi augmente quand on la transmet. Ce sont les paroles de Jean-Paul II. Les membres de mouvements se sont caractérisés par un grand désir de communiquer l’Évangile autour d’eux et dans le monde entier. Nous aimerions donc souligner ces deux éléments importants pour lesquels les mouvements coopèrent au sein de l’Église.

Comment est structuré le congrès ?

Le congrès est composé de deux moments. Le premier a pour fonction d’analyser la nature et la mission des nouveaux mouvements et des communautés ecclésiales et leur rôle dans l’Église d’aujourd’hui, leur charisme, leur contribution dans la formation et la diffusion de la foi, leur position ecclésiale et canonique. Le deuxième nous permettra de nous concentrer sur l’étude du mouvement Regnum Christi avec lequel l’Athénée a une étroite relation du fait qu’il est directement relié à la Congrégation des Légionnaires du Christ.

Ce deuxième moment ressemblera beaucoup à une rencontre internationale pour tous les membres de ce mouvement. Les directeurs et les membres sont appelés à y participer. Un vaste éventail des apostolats de Regnum Christi sera présentée. Ces apostolats sont en relation avec la formation de la foi et l’évangélisation des jeunes, des familles, des médias, de la place de la femme dans la société, des collèges, universités, missions caritatives, etc.

Combien de mouvements sont impliqués dans ce congrès ?

Nous avons invité certains des mouvements qui ont une particulière importance historique ou numérique comme Communion et Libération, les Focolari, la Rénovation dans l’Esprit Saint, le Chemin Néocatéchuménal, etc ainsi que d’autres communautés nouvelles comme la Communauté Saint Jean, la Communauté de l’Emmanuel, les Béatitudes, etc. Nous avons dû restreindre le nombre des intervenants directs, ceux qui prendront la parole car, grâce à Dieu, le nombre est déjà bien suffisant. Mais tout le monde est invité à participer dans les différentes sessions du congrès afin de vivre un intense moment de communion avec les membres d’autres communautés ecclésiales.

Combien de pays seront représentés ?

Ce n’est pas facile de répondre mais je crois que nous aurons une bonne représentation des pays d’Amérique Latine, d’Amérique du Nord et d’Europe principalement. Nous comptons sur une présence plus réduite des pays des continents asiatique et africain. Pendant ces rencontres, une des caractéristiques les plus significatives sera l’expérience de la catholicité, dans le sens de l’universalité de l’Église. Nous contemplerons une action de l’Esprit Saint sans frontière et la belle réalité que tous nous buvons au même Esprit du Christ.

Pourquoi est-il important que les jeunes et les familles participent à cet événement ?

Le congrès est ouvert à tous. Tout d’abord à nos propres élèves de l’Athénée, mais aussi aux membres de mouvements et de communautés ecclésiales. Parmi elles une place spéciale est réservée aux jeunes et aux familles. Les jeunes parce qu’ils sont l’espérance de l’Église ; avec leur grand enthousiasme ils se conduisent en hérauts du Christ entre leurs semblables et ils forgent ainsi les valeurs chrétiennes du monde de demain.
Le congrès est aussi ouvert aux familles parce qu’elles nous rappellent que l’Évangile se vie en premier lieu dans la vie du foyer, avec le rôle particulier qu’a chaque membre de construire une Église domestique où l’on vit dans le don de soi et l’esprit de générosité.

Où les personnes peuvent-elles recevoir davantage de détails sur le mode de participation ?

L’information complète peut être consultée sur le site de notre Athénée www.uprait.org. En outre, vous pouvez nous joindre au secrétariat du congrès au 39 06 66 54 38 97. Ou bien envoyer un message à l’adresse mail : infocongress@upra.org

Consulter le programme

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi

Année de la Foi