Vous êtes ici

Accueil

Rencontre de parents de légionnaires et consacrées à Pellevoisin

Mis à jour le 14 novembre 2013 à 14:14Publié le 11 novembre 2013 à 15:09

Les 12 et 13 octobre derniers, parents de légionnaires et de consacrées se sont rencontrés, entourés du provincial, le père Andreas Schöggl, du père Henri, du père Thomas et de Caroline Wilders, Jeanne Mendras et Jeanne Guérin, consacrées de Regnum Christi.

« Les temps d'échange furent source d'enrichissement et de soutien mutuel, dans la convivialité.
Merci au Père Henri d'avoir organisé cette rencontre et à Anne et Pascal Petit (parents du frère Quentin) pour leur accueil chaleureux.

Le père Andreas et Caroline nous ont parlé du chemin de révision des statuts dans lequel aucun aspect de la vie des religieux n'est oublié. Ce « travail » aboutira en décembre prochain à l'assemblée générale pour les consacrées et en janvier 2014 au chapitre général pour les légionnaires.
Le père Andreas nous a aussi fait part des événements récents de la congrégation et présenté les missions des pères et des consacrées qui sont actuellement en France. Nous avons pu échanger sincèrement avec un père légionnaire de la congrégation, de ce que vit notre fils, de notre vécu de parents d'un frère légionnaire.

Ce week-end était vécu en union avec les cœurs de Jésus et de Marie dans le sanctuaire de Pellevoisin, grâce à l'accueil des frères de la Communauté Saint-Jean. Nous avons pu partager avec eux les messes concélébrées par un Père de la communauté, la soirée d'adoration du samedi soir, pendant laquelle nous avons récité la prière de consécration du monde au Cœur immaculé de Marie, en union avec le Saint-Père. Les Pères de Saint-Jean nous ont nourris de deux conférences. La première sur le message de Marie à Pellevoisin : message de miséricorde donné à Estelle Faguette, exemple d'humilité et de pauvreté. La deuxième sur le message de Jésus à Sœur Faustine qui permet de mieux connaître le cœur miséricordieux de Jésus et se laisser modeler par la miséricorde divine. Nous avons été heureux aussi de prier ensemble le chapelet vers Montbel, site de saint Jean Espérance où nous avons pu prier à la chapelle.
Nous savons tous, parents de légionnaires et de consacrées, que seuls nos enfants peuvent parler de ce qu'ils vivent et de leur vocation à ceux qui ne connaissent pas la congrégation. Notre fils a envoyé dans un mail commun à de nombreux amis et membres de la famille des nouvelles de ce qu'il vit : c'est si joyeux et c’est parlant ! »

Isabelle et Pierre Chabut

Pellevoisin – lieu de vénération du cœur miséricordieux de la Sainte Vierge

« Pellevoisin est un petit village au nord du département de l’Indre. Ici, la Vierge est apparue quinze fois à Estelle Faguette qu'elle guérit complètement à sa 5e apparition.
En 1875, Estelle Faguette a 32 ans. Elle est au service de la famille de La Rochefoucauld et est sur le point de succomber à une maladie incurable. Enfant de Marie dès l'âge de 13 ans, elle se tourne naturellement vers la Sainte Vierge pour lui demander sa guérison. Elle lui écrit une lettre qu'elle fait déposer au creux d'un rocher, réplique de la grotte de Lourdes, érigé dans le parc du château de ses maîtres, lettre qui ne sera découverte qu'après la dernière apparition du 8 décembre 1876.

A Pellevoisin, nous vénérons le cœur miséricordieux de notre Mère du Ciel, si proche de ceux qui souffrent dans leur chair et dans leur âme. Elle répond toujours à nos prières en nous donnant, par sa présence, celle de son Fils. Elle fait fuir le diable. En montrant son coeur vivant et ouvert comme une plaie, elle nous fait participer à ses souffrances afin de toucher le coeur de ceux qu'elle choisit.

Notre fille Jeanne (26 ans), appelée par Jésus à vivre dans une intimité plus grande avec lui, nous fait découvrir progressivement combien les cœurs d'une même famille spirituelle sont unis aux cœurs de Jésus et de Marie, et qu'il nous faut nous abandonner à leur amour transformant. Ainsi est configuré notre cœur de mère et de père.

La présence du père Andreas Schöggl, du père Henri et du père Thomas, ainsi que celle de Caroline Wilders, de Jeanne Guérin et de notre fille, ont permis de nombreux et profonds échanges. Nous avons ainsi pu être informés des futures étapes à vivre avant de connaître la version définitive des statuts des différents membres de notre famille spirituelle, demandée par Sa Sainteté le Pape. Pendant ces deux jours passés au sanctuaire, nous avons particulièrement apprécié la qualité de l'accueil, l'accessibilité des lieux, le calme du village et de ses environs, les temps de prière et d'adoration, les messes très recueillies et le rayonnement de la chapelle, lieu de grâces. »

Puissions-nous chaque jour nous tourner vers la Vierge Marie pour lui confier nos enfants et la remercier pour sa tendresse et sa Miséricorde, avec la belle prière de Saint Bernard:
« Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire, qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, implore votre assistance ou réclame vos suffrages, ait été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô vierge des vierges ô ma Mère, je viens à vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Ainsi soit-il. »

Ghislaine Mendras

Mots-clés: Regnum Christi, Actualité

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi