Vous êtes ici

Accueil

Rencontre annuelle des parents de légionnaires et consacrées à Pellevoisin

Mis à jour le 07 décembre 2012 à 16:10Publié le 03 décembre 2012 à 00:00
  • Questions en groupe
  • Conférence
  • Photo des enfants
  • Chapelet à la grotte
  • Messe au village le 11 novembre

Le 10 et 11 novembre derniers, les parents de membres consacrées de Regnum Christi ainsi que frères et pères légionnaires se sont retrouvés au sanctuaire Notre Dame de Miséricorde à Pellevoisin, dans le diocèse de Bourges. Le Père Andreas Schöggl, provincial de la congrégation, le Père Bruce Wren, recteur de l’École Apostolique de l’Immaculée conception, le Père Thomas Brenti, assistant pour les apostolats en France et Viviana Limón, responsable territoriale des consacrées les ont accueillis.

Témoignage d'une consacrée

Après 18 ans à l’étranger me voila replongée dans une ambiance française !
En pleine phase d’adaptation à ma nouvelle réalité et à mes nouveaux apostolats en France j’ai accompagné Viviana Limon et Jeanne Guérin à Pellevoisin les 10 et 11 novembre pour la rencontre annuelle des parents de légionnaires et de consacrées. Ce fut un moment de joie et de rencontre de différents parents qui, tous, ont offert un fils ou une fille au Seigneur dans la grande famille du Regnum Christ. Le week-end fort bien organisé par les parents du Fr. Quentin, Pascal et Anne Petit, nous a permis de profiter d’un lieu connu pour ses pèlerinages.

J’ai retrouvé des couples connus, les Desclèves entre autres, dont l’amitié remonte à près de 25 ans ou les Guérin, parents de Jeanne, membre de notre communauté à Paris. Il y en avait d’autres que je ne connaissais que par nom ou même pas du tout… Le weekend consistait en rencontres, échanges, repas et prières ensemble aux pieds de la Sainte Vierge !
Le Père Andreas Schöggl, directeur territorial de l’Europe Centrale et Occidentale, et Viviana, responsable territoriale des consacrées, nous ont parlé et expliqué un peu les différents événements qui ont caractérisé cette dernière année au sein de la Légion et de Regnum Christi. Les parents ont pu poser des questions pertinentes afin de mieux comprendre la vie et la vocation de leurs enfants et l’étape dans laquelle nous nous trouvons en ce moment du côté institutionnel. Le Père Thomas Brenti a donné une réflexion sur l’année de la foi et nous avons partagé par groupes l’évangile du dimanche en faisant une Lectio Divina, après avoir reçu une orientation de la part d’un frère de la Communauté St. Jean.

Les échanges furent riches, les repas pleins de convivialité (mettre le couvert et faire la vaisselle ensemble ne manquaient pas de charme, surtout aidés par les légionnaires et les frères de la communauté de Saint Jean, responsables du sanctuaire !).

Personnellement, le moment qui m’a le plus touché spirituellement s’est déroulé le samedi soir. Les parents avaient organisé une veillée de prière en action de grâce et de louanges pour la vocation de leurs enfants. Chaque famille avait sa propre spiritualité, les uns venaient des Béatitudes, les autres de la Communauté Saint Jean, les autres de Regnum Christi ou encore d’autres mouvements, mais nous étions tous réunis pour prier et louer Dieu pour le don des vocations de leurs enfants dans la famille Regnum Christi. A un moment de la veillée (très fervente et bien française pour quelqu’un qui revient de 15 ans aux Etats Unis !) nous avons commencé à rendre grâces et prier pour toutes les vocations que le Seigneur avait suscitées depuis les tous débuts de la Légion et de Regnum Christi en France.

Chacun et chacune a été nommé…où qu’ils se trouvent dans le monde entier, ainsi que tous ceux qui travaillent apostoliquement en France actuellement. Nous étions tous profondément recueillis. J’avais fait partie des pionniers, appelée par le Seigneur à Lourdes en 1984, ayant participé par la suite à la fondation en France entre 1986 et 1994, j’ai été profondément touchée d’entendre le nom de tant d’hommes et de femmes qui suivent actuellement le Christ dans le Regnum Christi et la Légion malgré toutes les vagues houleuses qui ont secoué notre Mouvement au niveau institutionnel. Au début nous n’étions que 3, 4 ou 5… à présent nous sommes au moins 40…ou plus ! Je ne comptais pas, je priais et rendais grâce ! Cela a confirmé que tout ce qui est fait et vécu devant Dieu, même dans la plus grande obscurité, porte son fruit au rythme et à la manière de Dieu !
Au fond de mon âme, je me suis promis d’essayer de faire savoir que cette veillée de prière avait eu lieu (comme les années précédentes sans doute…) organisée par les parents de ceux qui se trouvent aux quatre coins du monde : prière silencieuse et fervente montée cette nuit-là pour eux des cœurs de ces parents, de légionnaires et de consacrées tous à genoux devant le Saint Sacrement exposé à l’endroit où la Sainte Vierge était apparue. Celui ou celle qui avait besoin d’une grâce spéciale pour vivre ce que le Seigneur lui demande l’a certainement reçue cette nuit là, qu’il ou qu’elle se trouve aux Philippines, à Chicago, en Espagne, au Québec, à Quintanaroo, en France ou à Rome ! Je me réjouissais spirituellement en pensant à cette pluie de grâces qui tombait sur l’âme de tout un chacun, ni vue ni connue autour du monde !
Les plus grandes choses semblent souvent se passer dans le silence et l’obscurité…ne trouvez-vous pas ? Justement notre Lectio Divina fut sur l’obole de la veuve, évangile de ce dimanche là !
Témoignage de Caroline Wilders,
consacrée de Regnum Christi

Témoignages de parents

Ce fut un grand moment – fraternel et spirituel – de se retrouver entre nous, parents de fille consacrée et de fils L.C., au sanctuaire Notre Dame de Miséricorde à Pellevoisin.
Comme à chaque fois, notre joie profonde est de pouvoir louer le Seigneur pour tous Ses bienfaits dans la vie de nos enfants engagés et de les Lui offrir chacune et chacun, un par un, sûrs qu’Il les prend sur son Cœur aimant.
Le Père Andréas, le Père Bruce et le Père Thomas ainsi que Viviana ont accompagné et nourri notre réflexion par divers enseignements : l’évolution de la Légion du Christ et de Regnum Christi, le discernement vocationnel, l’École Apostolique de Méry, l’Année de la Foi. Nous apprécions toujours nos échanges simples, libres et vrais sur tous les sujets qui touchent la congrégation.
Nos repas sont aussi des temps forts d’amitié et d’humour, même lorsqu’il s’agit de faire la vaisselle ensemble!
Nous remercions la Communauté St Jean qui nous accueille chaque année avec un grand soin. Un Merci tout particulier au Père Jean-Elie, recteur du sanctuaire, qui nous a présenté, avec sensibilité et profondeur, le message de Pellevoisin et des apparitions de la Vierge Marie dans la petite chambre même d’Estelle Faguette (la voyante), devenue aujourd’hui une chapelle.
Le rendez-vous est pris pour l’an prochain, c’est certain... et nous espérons être encore plus nombreux!
Anne et Pascal Petit,
parents du Frère Quentin, Frère séminariste en 4ème année de philosophie à Rome

C'est avec un très grand plaisir que je suis venue avec un autre couple de ma région à ce week-end à Pellevoisin. Je ne connaissais pas ce lieu d'apparition dont j'avais pourtant déjà entendu parler par mes garçons, anciens scouts. J'avais aussi très envie de retrouver des parents de légionnaires car j'en connais assez peu et faire connaissance avec le nouveau directeur territorial le Père Andreas Schöggl.
Après un accueil chaleureux j'ai eu le plaisir d'apprendre la venue du Père Bruce que je connaissais depuis que mon fils a passé 4 ans à l'École Apostolique. Une première messe présidée par le père Jean Elie de la communauté des frères de St Jean nous a mis en condition pour profiter au mieux de ce week-end spirituel.
Quel plaisir ensuite de se mettre les pieds sous la table pendant deux jours sans se soucier des repas!
L'histoire de Pellevoisin, les intervenants nous rendant compte de l'évolution actuelle des légionnaires, le chapelet dans la nature sur les lieux même de la vie de la voyante, la veillée d'adoration avec de magnifiques chants (inconnus pour moi) et remarquablement interprétés, ont comblé ma journée.
Le lendemain, ce fut plus court car un enseignement sur l'Année de la Foi et la messe dominicale dans la paroisse ont occupé la matinée. J'ai découvert cependant en tout début de matinée la Lectio Divina. Ce partage d'Évangile à cinq ou six m'a beaucoup plu. Le texte du jour s'enrichit du ressenti de chacun.
Après le repas, débat ouvert à toutes les questions des participants mais l'heure aussi de reprendre la route du retour. Alors j'espère vraiment y revenir l'an prochain avec mon conjoint.
Un grand merci aux organisateurs !
Patricia Dejoie,
mère de Jérôme Dejoie, Frère séminariste à Salamanque

Merci pour ce séjour, trop bref, auprès de la Mère de la Miséricorde et pour l’accueil toujours aussi chaleureux.
Les échanges entre parents, sincères et directs, sont toujours très enrichissants. Les légionnaires et les consacrées nous ont semblé beaucoup plus accessibles bien que leurs préoccupations aient été perceptibles.
Les célébrations eucharistiques ont rassemblé nos différentes sensibilités ecclésiales (Regnum Christi ou non) et l'homélie de samedi était très belle pour les mères.
Enfin la veillée nous a beaucoup apaisés car nous avons peu l'habitude de la louange et nous attendons celle de l'an prochain sur le même principe, merci pour les chants même si nous en découvrions plusieurs, ils étaient très beaux.
Avec notre fidèle amitié et à l'an prochain !
Roseline et Claude Bossu,
parents du Père Nicolas Bossu, 2èmeannée de doctorat de théologie biblique

La douzaine de familles présentes ont pu confier leur enfant consacré à la Vierge de Pellevoisin, Marie mère de miséricorde, et prier pour tous les frères, pères et consacrées français durant une très belle veillée d'adoration.
Après ce week-end qui fut un vrai temps fort spirituel et fraternel, chaque famille est repartie ressourcée et renouvelée dans cette belle mission d'accompagner la vocation de son enfant.
Pierre et Joëlle Da Col,
parents du Frère Mathieu Da Col, Frère séminariste en 1ère année de philosophie à Rome,

Je tiens à remercier de ce si bon week-end passé dans la prière pour nos enfants, dans l'amitié car des liens se tissent entre nous et une meilleure connaissance des prêtres de la Légion du Christ ce qui nous amène à aimer de plus en plus cette congrégation, avec ses zones d'ombre mais surtout pour tous les fruits qu'elle produit - donc un grand merci.
Annick Peyrelongue,
mère du Père Hervé Peyrelongue, Préfet des études à l’École Apostolique

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Consacrées

Légionnaires du Christ