Vous êtes ici

Accueil

Regnum Christi fête ses 75 ans

Mis à jour le 12 mars 2015 à 18:30Publié le 12 mars 2015 à 14:47

Le P. Eduardo Robles Gil nous convie à une année jubilaire de Regnum Christi au cours de laquelle nous célébrerons le 75e anniversaire de la fondation.

Mexico, le 12 mars 2015

Aux membres du mouvement Regnum Christi

En préparation à la célébration du 75e anniversaire de la fondation

Chers amis dans le Christ,

Nous avançons depuis plusieurs jours sur le chemin du Carême, avec le Christ. Dimanche dernier la liturgie nous a conduits vers le temple de Jérusalem pour contempler la manière avec laquelle Jésus purifie ce temple des marchands qui l’avaient envahi. Il annonce que son Corps est le véritable temple, auquel il nous incorpore au moyen du baptême. Des années plus tard, saint Pierre rappellera aux chrétiens que « Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ » (1 P 2, 5). Avec la certitude que c’est le Seigneur qui construit la maison et que celui qui met sa confiance dans le Christ ne sera pas déçu, il se convertit avec élan pour vivre le présent avec passion et s’engager dans sa mission évangélisatrice en se confiant pleinement à l’action de Dieu.

Nous-mêmes avons l’occasion d’apporter par notre cœur la présence de Dieu dans notre vie personnelle et en tant que pierres vivantes, dans l’édifice de l’Église (cf. Eph 2, 19-22). Le 3 janvier 2016, nous commémorerons les 75 ans de la fondation de la Légion et de Regnum Christi. Nous pourrions en faire une éphéméride de plus, mais cet anniversaire requiert un sens de célébration jubilaire qui « dans la vision chrétienne […constitue une année de grâce particulière, ayant un rôle important et significatif dans la vie des individus et des communautés » (Saint Jean-Paul II, Tertio Millenio Adveniente, n. 15). On retrouve la tradition des jubilés dans l’Ancien Testament, qui s’est prolongée au temps de l’Église car Jésus est venu proclamer la bonne nouvelle et « annoncer une année favorable accordée par le Seigneur » (Lc 4, 18-19). En eux s’accomplit le devoir chrétien de racheter et sanctifier le temps, en le consacrant de façon particulière à Dieu, s’exprimant par la libération des esclaves, le pardon des offenses, la restitution de l’égalité des enfants d’Israël (cf. Tertio Millenio Adveniente, 12-14).

1. La célébration de l’année jubilaire au sein du Mouvement

Après en avoir discuté au Comité général du Mouvement, il a paru bon que nous célébrions une année jubilaire pour remercier le Seigneur de ses dons et de sa miséricorde lors de ces 75 ans de vie de la Légion et du Mouvement. L’année jubilaire commencera lors de la solennité du Sacré-Cœur 2015 et se terminera à la solennité de la Pentecôte 2016.
Par cette lettre je désire vous offrir quelques orientations sur la façon de vivre ce temps de grâce que le Seigneur nous offre dans sa providence. Le jubilé doit être un temps de joie, de reconnaissance, de demande et d’offre de pardon. C’est un moment pour élever des suppliques au Seigneur de l’histoire et des consciences humaines. En même temps, c’est un cadre privilégié pour nous rencontrer entre frères, pour croître en unité et collaboration et mise en commun de tout ce qui nous unit au sein de Regnum Christi et dans les différentes églises locales où le Seigneur nous a invités à cheminer. C’est un moment spécialement privilégié pour écouter ce que l’Esprit Saint dit à l’Église et à nous-mêmes qui y participons (cf. Ap 2, 7ss).

La période jubilaire est aussi un temps de purification de la mémoire, celle de chacun en particulier mais aussi en tant qu’institution, nous devons reconnaître, comme le peuple d’Israël, que nous avons péché (cf. 1 Re 8, 26) pour ressentir, ainsi que nous l’avons déjà fait en célébrant les assemblées et le Chapitre Général, qu’« où abonde le péché, surabonde la grâce » (Rm 5, 20). C’est un moment propice pour implorer et accepter dans nos vies la grâce de la conversion.

C’est un moment pour nous réconcilier et sortir à la rencontre du fils qui s’est éloigné de la maison du Père et pour revenir lorsque nous avons été ce fils. Que personne ne se sente exclu dans notre famille spirituelle et que personne ne veuille adopter l’attitude du fils aîné qui ne veut pas participer à la fête pour quelque motif que ce soit (cf. Lc 15, 25-30).
Il me semble que la célébration de ces 75 ans d’histoire doit être caractérisée par une joie sobre et humble. Il y a de nombreuses années nous étions convaincus que notre charisme faisait partie du nouveau printemps de l’Église. Aujourd’hui nous continuons à avoir cette certitude que c’est le Seigneur qui a suscité notre famille spirituelle, et en même temps nous reconnaissons que chez nous croît l’ivraie et que nous avons expérimenté la fragilité humaine et le péché. Malgré ces faiblesses, nous savons que le Christ vit, qu’il nous accompagne aussi aujourd’hui, et nous pouvons nous réjouir parce que sa bonté ne cesse pas et que sa miséricorde est éternelle (cf. Lamentation 3, 22).

2. Quelques orientations pour la célébration

Cette célébration du 75e anniversaire aura lieu principalement dans les localités, avec un relief particulier lors de la célébration du Sacré-Cœur en 2015. On pourra aussi organiser tout au long de l’année d’autres activités (par ex. conférences et congrès dans les sections, œuvres éducatives et apostolats dans les localités) pour approfondir le charisme de la Légion et de Regnum Christi et leurs apports dans divers domaines de la vie chrétienne. On peut aussi en profiter pour accomplir des retraites, des moments d’adoration et autres célébrations liturgiques et de dévotion afin de remercier le Seigneur de ses dons et aussi en réparation devant le Sacré-Cœur pour toutes les fois où nous n’avons pas vécu personnellement l’Évangile avec radicalité et cohérence.

La participation active de tous à la réflexion sur le mouvement Regnum Christi peut être spécialement féconde. Les réunions, sessions d’étude, conventions, etc. prévues dans le programme établi par la Commission Centrale pour la révision des statuts représentent une belle occasion pour approfondir les diverses vocations que comporte le corps de Regnum Christi et les éléments essentiels de son charisme.
Les rencontres de la jeunesse et des familles ou réunions semblables dans les pays où il convient de les organiser peuvent aussi être une bonne occasion pour redécouvrir notre vocation et sa mission, pour remercier le Seigneur, et prier l’Esprit Saint de nous envoyer avec un enthousiasme rénové annoncer l’Évangile et former des apôtres qui se mettent au service du Christ et de l’Église.
La solennité du Christ Roi 2015 se célèbrera aussi avec un honneur particulier dans toutes les villes. Cette journée sera un jour de fraternité et d’engagement renouvelé, afin que Jésus-Christ règne dans les cœurs et dans la société. À chaque endroit on déterminera la façon concrète de vivre notre fête patronale.

Le 12 décembre 2015 se dérouleront les ordinations sacerdotales d’un groupe de légionnaires du Christ à Rome. Il n’y aura pas de célébrations spéciales ni de pèlerinages organisés en dehors de ceux réalisés habituellement à cette occasion.

Le 3 janvier 2016, ou une date proche si cette date est impossible, une messe d’action de grâces sera célébrée dans les différentes localités.
L’année jubilaire se terminera le jour de la Pentecôte 2016. Nous nous préparerons à cette fête par une neuvaine spéciale. De plus, à ce moment-là, se conclura la première étape du processus de révision des Statuts des membres des premier et deuxième degrés de Regnum Christi.
Etant donné que Regnum Christi a une dimension assurément apostolique et évangélisatrice, je veux inviter tous les membres du Mouvement à ce que, durant l’année jubilaire, ils cherchent à participer à des missions d’évangélisation, de catéchèse en paroisse ou dans les écoles, ou autres apostolats où ils pourront annoncer de manière explicite que le Règne du Christ est déjà présent au milieu de nous et aider les autres à le rencontrer, spécialement par la charité et l’annonce courageuse de la Bonne Nouvelle.

On pourra aussi organiser des activités pour rencontrer ceux qui ont précédemment participé à Regnum Christi ou à ses œuvres (anciens élèves, apostoliques, anciens légionnaires, consacré(e)s) et, dans ce cadre, tenter de parvenir à une réconciliation.
J’invite également les directeurs et directrices de section à chercher à donner un nouvel élan aux « cursillos » (session d'approfondissement des membres de Regnum Christi, ndlr) de Regnum Christi et aux conventions de l’ECyD au cours de l’année jubilaire. La thématique peut être celle qui convient le mieux à chaque groupe, mais en cherchant à favoriser la rencontre avec le Christ, la joie de vivre l’Évangile ensemble et d’être envoyés pour instaurer le Royaume du Christ.

Durant cette année, on célèbrera aussi les 25 ans de la fondation des noviciats de la Légion du Christ en Allemagne et en Italie. Ce sera aussi un moment pour remercier le Seigneur des dons par lesquels il a enrichi ces pays par les membres du Mouvement et les légionnaires et pour le service que nous avons pu apporter aux églises locales. Il y a probablement d’autres anniversaires dans d’autres villes, dont je ne me souviens pas, mais il faudra également les célébrer pour témoigner notre action de grâces au Seigneur et raviver notre foi.

Le Concile Vatican II affirmait que l’Église em>« ne désire qu’une chose : continuer, guidée par l’Esprit Saint, l’œuvre même du Christ, qui est venu dans le monde pour témoigner de la vérité, pour sauver et non pour juger, pour servir et non pas pour être servi » (Gaudium et Spes, n° 3). Regnum Christi, en tant que corps vivant, remercie le Seigneur pour ces 75 premières années, et souhaite s’engager avec passion et humilité par chacun de ses membres, dans le travail d’évangélisation et veut vivre l’avenir en mettant ses pas dans les traces du Christ, qui, riche se fit pauvre pour nous enrichir par sa pauvreté (cf. 2 Cor 8, 9).

On cherchera aussi à encourager la publication d’écrits qui aident à mieux transmettre notre spiritualité, et à approfondir notre histoire, notre identité et notre mission. Nos universités peuvent offrir une riche contribution dans ce domaine.

Que la très Sainte vierge, Mère de Miséricorde, nous accompagne pendant que nous nous préparons pour la prochaine année jubilaire et nous inspire pour que nous accomplissions toujours la volonté de Jésus.

Avec l’assurance de mes prières.
Père Eduardo Robles Gil, LC

Mots-clés: Regnum Christi, Actualité

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi