Vous êtes ici

Accueil

Que son Règne vienne dans notre cœur

Mis à jour le 01 décembre 2017 à 16:32Publié le 21 novembre 2017 à 03:36

Lettre du P. Eduardo Robles-Gil, LC, supérieur général, pour la solennité du Christ-Roi

Rome, le 20 novembre 2017

Aux membres de Regnum Christi à l’occasion de la solennité du Christ-Roi

Très estimés dans le Christ,

Comme tous les ans, en cette solennité du Christ-Roi, nous, membres de Regnum Christi, de tous les pays et localités, nous réunissons pour remercier Dieu de ses dons ; particulièrement le don de Regnum Christi et de notre vocation au sein de cette œuvre de Dieu.

D’une certaine façon, cette année est particulière parce que tout au long de ces derniers mois et surtout les trois derniers, nous nous sommes réunis pour prier et réfléchir sur la volonté de Dieu pour ce Mouvement. Nous venons de vivre les assemblées provinciales et nous avons transmis nos opinions et préférences avec responsabilité.

La vie de Regnum Christi, comme la vie de l’Église, est une réalité divino-humaine. Ce sont deux dimensions qui vont de pair. Nous savons, d’un côté, que le Royaume du Christ n’est pas de ce monde, et d’autre part, notre mission d’apôtres consiste à être des instruments pour que ce Règne soit présent dans le monde. C’est Dieu qui en est l’origine et il nous manifeste sa volonté, mais nous devons l’écouter et la traduire dans nos vies.

Que veut le Christ-Roi de l’univers, Roi de la vie et de l’histoire, en ce moment pour tout le mouvement Regnum Christi ? Il veut sans doute nous aider dans ce processus, un peu long et compliqué, afin que nous ayons un Statut renouvelé en accord avec le développement que nous avons vécu ces dernières années. Mais, indubitablement, il veut quelque chose de plus important et de plus profond. Que veut-il pour chacun de nous ?

Il y a quelques jours, en récitant le bréviaire, j’ai trouvé un texte de saint Augustin à Proba. Il y bâti un beau commentaire de la prière du Notre Père précisant que dans cette prière du Seigneur sont exprimées toutes les prières qui peuvent être nôtres. Je pense qu’il en est de même dans notre demande, celle que nous formons tous les jours : « Christ notre Roi, que ton règne vienne ! » En quelque sorte, dans cette prière « Que ton Règne vienne » se trouve tout ce que le Seigneur veut pour chacun d’entre nous ainsi que tout ce dont nous avons besoin et que nous désirons. Tout notre charisme, notre spiritualité et notre mission y sont contenus.

Dans l’article 13 §1 du projet de Statut on fait référence au Règne de Jésus-Christ : 

Le témoignage, l’annonce et la croissance du Règne du Christ, voilà l‘idéal qui inspire et dirige le Mouvement. Sa devise « Christ notre Roi, que ton Règne vienne ! » exprime ce désir. C’est pourquoi les membres de Regnum Christi, assistés des inspirations de l’Esprit Saint :

            1. cherchent à se revêtir du Christ dans leur cœur et dans leurs œuvres, afin qu’il règne dans leur vie grâce à cette configuration progressive en lui ; et                                 

            2. se laissent pénétrer et entraîner par l’amour du Christ envers toutes les personnes, en essayant qu’il règne dans le cœur des hommes et de la société.

« Christ notre Roi, que ton règne vienne ! » doit être exprimé aujourd’hui avec ardeur, reconnaissance, conviction, joie, engagement et espérance. Cette prière commune quotidienne est aussi ce que nous demandons en terminant les assemblées provinciales. Que son Règne vienne ! Que vienne le Règne du Christ !

Regnum Christi comme l’Église – sancta et sanctificanda – doit toujours être sur un chemin de conversion et de renouveau. Dans ce sens Paul VI disait avec force : « L’Église doit s’approfondir dans la conscience d’elle-même, elle doit méditer le mystère qui lui est propre. » Plus loin il ajoute : « De cette conscience éclairée et opérante […] jaillit ainsi un désir généreux et en quelque sorte impatient de renouveau, c’est-à-dire, de réparation des défauts que dénonce et reflète la conscience, au moyen d’un examen de conscience, face au modèle que le Christ nous a laissé de lui. » (Ecclesiam suam, 3). En tant qu’institution nous sommes dans ce processus. Dans les circonstances actuelles, Dieu nous demande d’être des instruments vivants et intelligents pour réfléchir à des structures et des schémas humains essentiels, mais toujours accidentels et passagers, dans le but d’institutionnaliser au sein de l’Église ce qui est et ce qu’a été Regnum Christi.

En tant que don de Dieu pour nous et pour l’Église, le charisme ne s’épuise pas dans les structures et les définitions humaines. Il va bien au-delà. Depuis les premiers engagements en 1968, il y a presque cinquante ans, nous sommes des milliers à avoir rencontré et suivi le Christ de façon personnelle au sein de Regnum Christi, sans grande préoccupation pour les structures humaines. Il est vrai que nous avons été aidés par les équipes, les sections, les manuels et d’autres facteurs, mais le fondement reste la spiritualité centrée sur le Christ.

Chacun d’entre nous, membre de Regnum Christi de toutes les branches, avec toutes les expériences de vie dont nous nous sommes nourris, suit toujours le processus jamais terminé, de transformation en Jésus-Christ, Seigneur de la vie et de l’histoire, Roi de chacun et Seigneur de Regnum Christi.

Ce chemin de conversion, de renouveau, nous réclame et nous demande d’expérimenter une plus grande vie de prière et d’union au Christ, « parce que séparés de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5). Il est très édifiant et exemplaire de constater comme, de nos jours, face aux défis à affronter, dans certaines provinces et dans les diverses branches du Mouvement, il existe un accroissement de la vie de prière en profondeur et en intensité. C’est notre soif de Dieu qui nous pousse à prier ensemble et à demander au Christ-Roi présent dans l’Eucharistie cette eau vive qui nous renouvelle et nous transforme efficacement en lui.

 C’est pourquoi lorsque nous célèbrerons chez nous la solennité du Christ-Roi, fête patronale de notre Mouvement, nous devons demander à Dieu avec une grande ferveur qu’il reconnaisse que le Mouvement soit son Regnum Christi. Mais cela ne se fera que si chacun de nous accueille Jésus-Christ en son cœur et dans ses œuvres, et que nous nous configurions à lui. Nous devons prier avec force, conviction et persévérance.

Que désirons-nous en priant avec foi et espérance dans le présent et l’avenir pour que son Règne vienne ?

Nous demandons qu’il nous donne la grâce de nous faire espérer de lui appartenir, de nous engager réellement à ce que ce soit lui qui règne dans nos cœurs et qu’il fasse sa demeure en nous, en repoussant les manifestations d’individualisme et d’égoïsme. Nous demandons qu’il élimine toute impureté du monde sur nous, toute attirance aux futilités mondaines, et qu’il nous fortifie pour s’opposer véritablement aux ennemis de notre âme.

Lorsque nous implorons que son Règne d’amour vienne, nous voulons qu’il transforme notre cœur et nous permette d’aimer comme il aime ; sachant accueillir et aimer nos frères et sœurs dans le Mouvement avec leurs qualités et leurs fragilités, avec leurs idées et leurs aspirations ; sachant rencontrer Jésus-Christ qui habite dans le cœur de chacun.

Lorsque nous demandons que son Règne de justice et de paix vienne, nous désirons qu’il nous permette de vivre une communion renouvelée selon ce qu’il désire réellement ; et nous voulons qu’il nous éclaire ; qu’il permette que les considérations purement humaines ne nous affectent pas dans ce que nous présenterons au Saint-Siège après la première Assemblée Générale de Regnum Christi.

Lorsque nous demandons que son Règne vienne, nous lui disons qu’il nous permette d’être des apôtres plus aguerris, infatigables en quelque sorte, parce que « la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux » (Mt 9, 37).

C’est ce que je demande à Dieu, Notre Seigneur, pour chacun des membres du Mouvement : que lors de cette solennité du Christ-Roi, il nous concède que son Règne vienne dans notre cœur et qu’il continue à nous transformer en de meilleurs enfants et en apôtres audacieux de son Règne dans le monde au service de l’Église pour le salut des âmes.

Votre frère dans le Christ,

P. Eduardo Robles-Gil, LC

 

 

Mots-clés: Actualité

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.