Vous êtes ici

Accueil

Préparation personnelle et communautaire au chapitre général et aux assemblées de Regnum Christi

Mis à jour le 28 juin 2013 à 08:28Publié le 04 juin 2013 à 01:00

En ce mois de juin spécialement dédié au Sacré-Cœur de Jésus, les responsables de Regnum Christi ont écrit une lettre pour inviter à une préparation spirituelle intense et appropriée en vue du Chapitre général de la Légion et des Assemblées générales de Regnum Christi, prévus pour début 2014. La lettre est signée par le P. Sylvester Heereman, vicaire général de la Légion du Christ et directeur général en fonction de l’ensemble du mouvement Regnum Christi, Gloria Rodríguez, responsable générale des consacrées et Jorge López, responsable général des consacrés. Priez avez nous la neuvaine jusqu'à la fête du Sacré-Cœur le 7 juin prochain

Télécharger la neuvaine au Sacré-Cœur

28 mai 2013

Aux membres de Regnum Christi
Aux légionnaires du Christ

Chers amis en Christ,

Nous avons la joie de vous saluer en toute estime, à l’approche de la fête du Sacré-Cœur, où nous célébrons un des piliers de notre spiritualité. Le Cœur de Jésus-Christ transpercé sur la croix nous a attirés à Lui, nous a fait faire l’expérience de son amour miséricordieux et de sa soif d’allumer le feu de sa charité dans tous les cœurs. Nous voulons nous préparer pour cette célébration tellement significative en rendant réparation de nos fautes à l’amour, en consolant et en accompagnant le Cœur de Jésus.

Que signifie cette fête à la lumière du moment historique où nous nous trouvons ?

Nous parvenons à l’issue d’un parcours institutionnel. Dans quelques jours, aura lieu à Rome la rencontre des représentants de premier et second degré puis, cet été, les assemblées territoriales des légionnaires pour réviser le brouillon des Constitutions. Quelques mois plus tard, probablement après l’été, seront convoqués officiellement le Chapitre général de la Légion, les Assemblées générales des consacrés et des consacrées et l’Assemblée générale de tout le mouvement Regnum Christi. Ils auront lieu, si Dieu le veut, dans les premiers mois de l’année 2014. Avec ces grands événements, nous conclurons le chemin que l’Eglise nous a indiqué, exprimant ainsi sa tendresse et son attention maternelle pour cette œuvre de Dieu.

Ces étapes extérieures que nous parcourons ensemble sont accompagnées du chemin intérieur de chacun. En effet, la vie laisse dans nos cœurs des blessures que Dieu panse petit à petit, mais que nous porterons toujours, jusqu’à ce que nous arrivions à Lui. Nous pourrions les comparer aux plaies de la Passion, que le Christ a voulu continuer à porter dans son corps, même après la résurrection, pour accompagner les nôtres et qui nous invitent à mettre notre confiance en sa miséricorde. Ce que nous avons à faire c’est, d’une manière ou d’une autre, de porter les blessures d’un passé douloureux en tant qu’institution, surtout le sentiment d’une paternité blessée et la douleur causée par les erreurs humaines qui ont été commises et qui nous ont fait souffrir.

Le processus de guérison a été et reste profondément personnel. Pour beaucoup d’entre nous, cette situation a débouché sur une nouvelle rencontre avec le Seigneur de notre vie et de notre vocation. Cette marque de la grâce est un motif de profonde reconnaissance envers Dieu. D’autres, au contraire, ont fait l’expérience de nouvelles peines. Et ainsi, nous observons qu’au moins en partie, nous avons perdu la fraîcheur de notre vocation, nous avons pu continuer à nous blesser les uns les autres ; l’estime et la confiance mutuelle, si nécessaires dans une vie de famille, ont diminué. A ceci s’ajoute la douleur pour ceux qui, ou bien parce qu’ils se sont sentis trompés, ou bien comme résultat de leur propre cheminement, ont choisi de quitter la vie consacrée ou l’engagement apostolique au sein de Regnum Christi.
C’est dans ce contexte que nous voulons situer une initiative que nous avons réfléchie et dialoguée entre nous et avec nos conseils respectifs. Nous considérons que le Chapitre et les Assemblées méritent une préparation adéquate de la part de tous. Nous ne voulons pas que les événements que nous allons vivre ne soient que des rencontres pour étudier et approuver le texte des Constitutions et des Statuts, ou bien qu’elles se limitent à faire une révision superficielle de notre vie. Nous sentons qu’une préparation spirituelle adéquate est nécessaire, un itinéraire personnel et communautaire, pour « renouveler l’amour » et nous voulons la commencer par la célébration de la solennité du Sacré-Cœur de Jésus.

Le cardinal Eduardo Pironio, quand il était Préfet des Religieux, aimait à dire « qu’un Chapitre est toujours une célébration de la Pâque ». En suivant le fil de cette comparaison, nous pouvons penser que la Pâque est précédée du Carême et qu’elle arrive à sa plénitude dans une nouvelle Pentecôte.

Effectivement, pour arriver à Pâques, nous sentons le besoin de parcourir un chemin de conversion, un « carême » qui nous aide tous à grandir dans la conversion sincère au Christ, pour mieux connaître et mettre en œuvre sa Volonté. Le renouveau en sainteté de la Légion et de Regnum Christi dépend de notre capacité à faire la vérité sur nos vies et à accueillir avec simplicité la grâce de la conversion au Cœur de Jésus. Il serait triste que nous prétendions mesurer les fruits du Chapitre et des Assemblées par la profondeur et la beauté des documents qui y seront promulgués. Le vrai fruit sera plutôt la conversion de nos esprits et de nos cœurs à la joie et au dévouement sur le chemin de sainteté que Dieu nous propose.

Nous voudrions que cette préparation s’effectue à plusieurs niveaux :

  • Pour chacun personnellement, il s’agit de s’ouvrir à la grâce d’un réel renouveau dans l’amour pour Dieu, le prochain et la vocation propre au sein de Regnum Christi. Cela présuppose la prière et supplication, la collaboration à la grâce de la conversion, la recherche d’une identification toujours plus grande avec l’amour miséricordieux du Cœur du Christ. Cela présuppose également la disponibilité pour aller à la rencontre de ceux qui se sentent blessés ou se sont éloignés. Nous avons besoin d’entretenir le désir d’apprendre à pardonner et l’humilité pour demander pardon, pour ne pas vivre emprisonnés dans la rancœur. Chacun, là où il se trouve, doit déterminer devant Dieu les pas à faire.
  • Dans les communautés de légionnaires, de consacrés et consacrées, dans les équipes de membres de premier et de second degré, dans les localités, il s’agit de renouveler et de raffermir l’union des cœurs, de vivre une communion profonde et d’imiter la vie des premières communautés chrétiennes (cf. Ac 2,42-47), afin qu’en nous voyant les hommes puissent dire : « Regardez comme ils s’aiment ». Nous voulons nous unir dans les choses essentielles, nous engager les uns envers les autres pour être vraiment frères dans la vocation commune et dans la mission que nous partageons, nous réconcilier là où c’est nécessaire et apprendre à nous écouter, nous comprendre, nous accepter et nous exiger saintement, afin de faire l’expérience de la vérité des paroles du Christ : « Là où deux où trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux » (Mt 18,20).
  • De notre part, comme responsables, nous voulons poursuivre le chemin de renouveau que l’Église nous a indiqué. Nous voulons arriver au Chapitre et aux Assemblées en ayant atteint une plus grande clarté sur le don que Dieu fait à l’Église à travers le mouvement Regnum Christi, en ayant approfondi les règles et les structures qui nous aident le plus à garder le charisme ; en ayant posé les bases pour dépasser ce qui doit être purifié dans notre mentalité et nos coutumes. Nous voulons renouveler notre engagement personnel et institutionnel de mettre nos talents au service de l’Église avec humilité, gratitude et enthousiasme. Et bien évidemment, nous sommes décidés à continuer à aller à la rencontre de ceux qui ont le plus souffert.
  • A partir de la direction générale, nous mettrons en marche différentes initiatives et nous enverrons des documents pour aider à mieux vivre cette préparation aux différents niveaux. Vous trouverez avec cette lettre un texte que nous vous proposons pour nous unir en prière pendant la neuvaine de préparation à la fête du Sacré-Cœur.

    Comme vous pouvez le voir, nous avons voulu que les moyens restent très ouverts pour laisser le plus grand espace possible à l’initiative de chacun dans son domaine d’action. Il n’est pas nécessaire d’attendre plus d’indications de la direction générale pour se mettre en chemin. Vous pouvez soumettre les initiatives qui dépassent votre propre domaine de responsabilité à qui de droit pour qu’on puisse décider de leur opportunité ou possibilité. Dans les instances de gouvernement, nous étudierons avec intérêt les propositions que vous nous ferez parvenir pour voir celles que nous pouvons mettre en pratique dans notre niveau ou domaine respectif de compétence.

    Prions le Seigneur avec insistance pour qu’il nous accorde une nouvelle effusion de l’Esprit Saint qui transforme, guérisse et renouvelle nos cœurs comme il l’a fait à la Pentecôte. Que la Vierge des Douleurs nous accompagne, comme les apôtres, dans la préparation spirituelle que nous entreprenons maintenant et qu’elle nous aide à demeurer unis dans la prière, la charité et la vérité, pour que nous puissions aussi nous associer généreusement à la mission d’étendre le Règne de son Fils dans le monde entier. Nous vous gardons constamment dans nos prières, bien cordialement dans le Cœur du Christ,

    P. Sylvester Heereman, LC
    Vicaire Général des Légionnaires du Christ et de Regnum Christi

    Gloria Rodríguez
    Responsable générale des consacrées de Regnum Christi

    Jorge López
    Responsable général des consacrés de Regnum Christi

Que ton Règne vienne !

NEUVAINE AU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS

Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est Amour » (1 Jn 4,8). Toi qui nous as ouvert dans l’amour un chemin pour t’imiter, accessible à tous et d’une fécondité inépuisable, aide-nous à nous rappeler que, sans l’amour, nous ne sommes rien. Pour nos négligences et nos paresses dans l’amour, pour nos manques d’enthousiasme, de confiance et de courage…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos » (Mt 11,29). Toi qui nous montres en ton Cœur l’humilité comme racine, la douceur comme fruit, fais qu’en t’imitant dans ces vertus, nous atteignions le don précieux de la paix de l’âme et avec tous les hommes. Pour les attitudes d’orgueil que tu as trouvé en nous…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes » (Mt 6,14-15). Donne-nous, Seigneur, la grâce de pardonner et de ne pas garder de rancune envers ceux qui nous ont fait souffrir dans notre vie, avec la générosité dont tu nous embrasses dans notre péché. Pour les fois où nous ne nous sommes pas ouverts au pardon envers nos frères et nous nous sommes laissés aller à l’amertume et au ressentiment…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s'il en est besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent » (Ep 4,29). Aide-nous, Seigneur, à employer le don de la parole pour édifier et jamais pour faire du mal. Pour les fois où nous avons préféré voir et répandre le mal et non le bien présent en des personnes et institutions…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Portez les fardeaux les uns des autres : ainsi vous accomplirez la loi du Christ » (Ga 6,2). Fais, Seigneur, que nous nous aimions et comprenions les uns les autres avec un cœur de miséricorde, étant ainsi pour les autres une transparence de ton Visage. Pour les fois où ont prévalu en nous l’individualisme et l’enfermement devant les besoins de nos frères…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- « Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé » (Jn 17,21). Toi qui as prié pour que nous soyons tous un, fais de nous chaque jour de patients bâtisseurs d’unité au sein de la grande famille du Mouvement et entre tous les fils de l’Église. Pour les fois où nous avons favorisé l’esprit de division et de discorde qui vient du Malin…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

- Pardon, Seigneur, nous avons péché…

R/ Cœur de Jésus, blessé d’amour pour nous, daigne nous pardonner nos péchés et nous accorder un cœur nouveau.

Prions :

Seigneur, notre Dieu, insuffle en nous les vertus du Cœur de ton Fils et embrase-nous de ses sentiments ; rendus conformes à son image, puissions-nous participer aux fruits du salut éternel. Par le Christ, notre Seigneur.

R/ Amen.

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi

Assemblées Générales de Regnum Christi, Chapitre Général des Légionnaires du Christ et processus de révision des statuts de Regnum Christi

Légionnaires du Christ