Vous êtes ici

Accueil

Premières professions religieuses et renouvellement des vœux temporels

Mis à jour le 27 octobre 2015 à 17:46Publié le 27 septembre 2015 à 17:16

Le 12 septembre dernier, trois novices légionnaires ont prononcé leurs premiers vœux religieux dans la basilique Sainte-Anne à Altötting, en Bavière. Ils ont ainsi terminé leur période de deux ans de préparation à la vie religieuse. Deux autres frères légionnaires ont renouvelé leurs vœux temporels.

Les jeunes gens ont promis devant environ 500 fidèles de vivre les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance.
La messe solennelle qui, grâce à l’hospitalité des capucins, a pu avoir lieu dans la basilique Sainte-Anne a réuni les familles venues de plusieurs pays et de nombreux invités de la région. Après la célébration, les festivités se sont prolongées au noviciat à Neuötting-Alzgern.

« Voulez-vous vous unir à Dieu ? »

Le frère Manuel Suchy, né en 1993, est le plus âgé des trois novices. Originaire de Düsseldorf en Allemagne, il a été animateur de camps et a participé aux activités de Regnum Christi jeunes avant d’entrer à l’école apostolique en Allemagne. Il a commencé son noviciat en 2013. « Il était important pour moi d’approfondir mon amitié avec le Christ pendant cette période. Pour cela, la prière et les temps de silence m’ont beaucoup aidé ».

Le frère Pablo Hernández est né en 1995 à Celaya, au Mexique. L’un de ses frères est également légionnaire du Christ et suit ses études à Rome. Il était élève de l’école apostolique au Mexique avant de commencer son noviciat en Allemagne. « Au début, j’avais encore besoin de traduction, afin de tout comprendre, y compris pendant la messe, et mes frères m’ont beaucoup aidé » se souvient-il. Prononcer ses vœux signifie pour lui dire « oui » à Dieu et construire une relation plus profonde avec lui. Il souligne qu’il a aussi vécu des moments de crise et a profité du temps au noviciat pour approfondir les nouvelles constitutions de la congrégation.

Le frère Peter Hemm a 20 ans et est originaire de Würzburg en Allemagne. L’une de ses sœurs est consacrée de Regnum Christi, l’un de ses frères aînés également légionnaire du Christ. Il a été élève à l’école apostolique dès son ouverture en 2008. « Il y avait un bon esprit d’équipe et nous nous sommes bien amusés aussi ». L’école lui a permis de bien se sentir chez les légionnaires et, après son entrée au noviciat, il a beaucoup apprécié les discussions hebdomadaires avec le maître des novices. Il était responsable de la newsletter mensuelle aux amis du noviciat et il joue de l’orgue.

Poursuivre le chemin avec Dieu

Le frère Pascal Bamert, originaire de Suisse et le frère Julian Storath, allemand, ont renouvelé leurs vœux pour une nouvelle période de trois ans. Après son temps de noviciat en Allemagne, le frère Julian a passé son baccalauréat de philosophie à Rome. Il a commencé son stage apostolique à l’école apostolique en Allemagne. Le frère Pascal vient d’y terminer son stage et continuera ses études en vue de son ordination sacerdotale à Rome.

« Un appel de l’Amour à l’amour »

La messe était présidée par le P. Andreas Schöggl, provincial d’Europe centrale et occidentale. Plusieurs prêtres de la congrégation et des amis prêtres diocésains ont concélébré. Dans son homélie, le P. Andreas a parlé des vœux religieux. Dans le monde, la pauvreté, la chasteté et l’obéissance sont souvent prétextes à malentendus, comme si un jeune homme avait vécu un échec financier ou une déception sentimentale et s’il avait en plus perdu sa liberté.
Il s’agit néanmoins d’une relation avec Jésus-Christ qui rassasie, qui est durable et tend vers la plénitude dans l’amour. Une vocation à la vie religieuse est, selon Hans Urs von Balthasar « Un appel de l’Amour à l’amour ». Contemplant le Christ, l’on pourra également traduire les vœux par « Rien que toi » (pauvreté), « Uniquement toi » (chasteté) et « Ta volonté et non la mienne » (obéissance).
Au nom de tous les fidèles, le P. Andreas a remercié les jeunes profès car, par leur réponse à l’appel du Christ, ils peuvent expérimenter l’essentiel de la foi et de l’Église : suivre le Christ joyeusement et inconditionnellement.

Le noviciat : une période d’essai de deux ans

Avant leur première profession, les nouveaux religieux vivent une période d’essai de deux ans : le noviciat. Pendant ce temps, les jeunes gens peuvent éprouver leur vocation à la vie religieuse et au sacerdoce dans la méditation et le silence. Cette phase est marquée par la prière, l’approfondissement de la relation personnelle avec Dieu, la connaissance de la congrégation, de sa spiritualité et de ses domaines d’apostolat. À la fin de cette période, les jeunes gens, plus sûrs de leur vocation, prononcent leurs premiers vœux temporels, d’abord pour trois ans. Après le noviciat ils continueront leur formation par des études humanistes, suivies d’études de philosophie et de théologie, ainsi qu’un stage pastoral.

Renouvellement de vœux de frères légionnaires français

Le frère Maxime François-Marsal, actuellement assistant du supérieur au noviciat en Allemagne, a renouvelé ses vœux le 15 août dernier.
« Cela fait maintenant 8 ans que je suis légionnaire du Christ, et pendant toutes ces années j´ai pu mûrir ma décision d´être religieux et prêtre. Ces deux dimensions étaient certes déjà très claires au début de ma vie dans la communauté, mais je peux aujourd´hui les confirmer avec l´expérience de plusieurs années vécues dans la pauvreté, la chasteté et l’obéissance.
Le 15 août dernier, j´ai renouvelé mes vœux pour trois ans, c´est le dernier pas avant les vœux perpétuels. Ce fut pour moi l´occasion de remercier du fond du cœur le Seigneur pour le don de cet appel à le servir par ma consécration, et aussi une opportunité pour me confronter à mon propre idéal de vie afin de ne pas me contenter de ce que j´ai déjà acquis.
Je remercie la Légion qui m´accueille comme une famille et qui m´accompagne dans mon cheminement, Dieu seul sait toutes les grâces qu´un religieux reçoit à travers sa communauté ! »

Le frère Benoît Terrenoir a également suivi son noviciat en Allemagne. « Je me souviens très bien de ma première profession religieuse, le 12 septembre 2009 à Bad Münstereifel. Je m’étais dit que c’était pour toute la vie. Le renouvellement de mes vœux, ce 12 août 2015, en est une confirmation. Les deux ans de stage qui viennent de s’écouler m’ont mis devant les yeux ce que sera ma mission. C’est donc avec plus de conscience que je redis : oui, je continue à donner toute ma vie au Seigneur ! »

Le frère Melchior Poisson et lui-même ont renouvelé leurs vœux le 12 août dernier à Méry-sur-Marne, lors d’une messe présidée par le P. Andreas Schöggl. Ils effectuent leur stage apostolique au collège-lycée de l’Immaculée Conception à Méry. Le frère Benoît est responsable des études et du secrétariat et le frère Melchior est assistant pour les lycéens et responsable de l'ECyD pour les paroisses autour de l’école.

Site internet du noviciat en Allemagne

Vous pouvez découvrir le noviciat et la vie des jeunes novices à travers une série de vidéos sur le site internet www.noviziat-der-legionaere-christi.org

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Légionnaires du Christ