Vous êtes ici

Accueil

Les adieux d’une famille à un frère Funérailles du P. Antonio Izquierdo

Mis à jour le 08 février 2013 à 09:32Publié le 22 janvier 2013 à 11:20

Funérailles et enterrement du Père Antonio Izquierdo Garcia, L.C. à Rome

« Ce fut à moi de le recevoir quand il est arrivé à Rome. A présent je lui fais mes adieux et le remets entre les mains de Dieu ». Voici les paroles que le Père Javier Garcia, L.C., directeur spirituel du Père Antonio Izquierdo, L.C., prononça dans son homélie de la messe de funérailles, le mercredi 2 Janvier dans la chapelle du Centre des Etudes Supérieures de Rome.

Les jours précédents, les pères et frères s’étaient relayés pour veiller le corps du père Antonio : « Nous avons veillé le père pendant la nuit dans la chapelle où se trouvait son cercueil, devant l’autel, accompagné du cierge pascal et de compositions florales. C’était « optionnel », mais il y eut toujours quelqu’un tout au long de la nuit. Comme cela m’a semblé un beau geste de notre esprit de corps ; j’avais demandé à un frère de me réveiller pendant la nuit. Je suis arrivé à 2H55 et j’ai retrouvé quatre frères et un père qui veillaient. Après leur départ je me suis retrouvé seul avec le père avant que n’arrive un autre frère…C’était très beau cet esprit d’adoration dans la nuit », raconte le frère Keegan McDermott, L.C.

La messe des funérailles était présidée par le père Oscar Nader, L.C., directeur territorial d’Italie; les pères légionnaires présents à Rome avec des prêtres diocésains et des religieux, amis du père Antonio et professeurs à l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum ont concélébré.
A la messe étaient aussi présents les communautés légionnaires de Rome, les équipes de consacrés, hommes et femmes, ainsi que cinq des six frères et sœurs du père Antonio venant d’Espagne. A l’issue de la messe une de ses sœurs prononça quelques paroles disant sa reconnaissance à la Légion pour l’affection et les soins qui entourèrent leur frère et elle partagea quelques souvenirs familiaux vécus en Espagne avec lui.

L’enterrement eut lieu au cimetière romain de « Prima Porta ». A l’arrivée du cercueil plusieurs prêtres légionnaires le portèrent jusqu’au caveau où reposeront les restes mortels du père Antonio. Le père Oscar Nader, L.C. présida le rite de la sépulture; on récita également un chapelet entrecoupé de chants. A la fin beaucoup de ceux assemblés vinrent spontanément dirent un dernier adieu au père Antonio et touchèrent le cercueil placé dans le mausolée tandis que chantaient encore les consacrées.

« Le père Antonio a été mon confesseur pendant 10 ans. Avec lui je trouvais toujours un maître, qui me fit parcourir peu à peu les chemins de la vie spirituelle, de la prière, du travail de purification intérieure…Sa grande confiance en moi et la certitude qu’il me transmettait sur l’action transformatrice de la grâce furent d’un grand soutien. Il m’a appris à regarder vers le haut, à croire que la sainteté est possible tout en avançant à petits pas concrets dans la vie quotidienne, avec patience en collaborant avec Dieu dans les choses ordinaires.
Il a su m’accompagner toutes ces années avec discrétion et respect, tout en restant proche ; il s’intéressait et suivait avec attention ma trajectoire apostolique, humaine, familiale et surtout il suivait avec grande attention l’action de Dieu en mon âme. Pendant les derniers mois j’ai ressenti particulièrement l’aide de sa prière et de son sacrifice pour moi. Je ressens une certitude intérieure que Dieu m’a donné des grâces particulières à ce moment-là par son intercession. C’est pour tout cela que je ressens que le père Antonio a été un véritable PERE qui m’a engendrée pour la Vie… et qu’il continuera à le faire à partir du ciel »
confiait Matra Rodriguez, une consacrée.

Le père Antonio dédia de nombreuses années de son ministère à la direction des âmes et à l’administration du sacrement de Réconciliation, spécialement auprès des consacrées de l’équipe de Rome et des prêtres et religieux étudiant en théologie au Centre des Etudes Supérieures. « Le père Antonio a été un véritable père spirituel qui m’a suivi pendant de longues années, avec beaucoup de délicatesse, de patience et de sagesse. Son affabilité, sa simplicité et sa prudence m’ont apporté beaucoup de paix et de sécurité. Son témoignage de prêtre, son amour et sa fidélité à la Légion et au Mouvement m’ont grandement édifié » a commenté Angélica Roa, une consacrée.

L’expérience d’une autre consacrée, Maria Carmen Avila va dans la même direction : « Le père Antonio fut un prêtre qui a marqué ma vie spirituelle. J’ai eu la grâce de suivre sept exercices spirituels prêchés par lui et aussi des exercices mensuels. Dieu m’a permis de voir chez lui une âme qui travaillait sur elle-même, qui croissait et avançait vers l’intimité avec le Christ et une connaissance profonde de Lui, une âme profonde et assoiffée qui savait transmettre ce qu’il vivait. Grâce à lui j’ai appris à écouter mon cœur et à chercher Dieu afin qu’il le comble ».

Pour Melany Medina le père Antonio « fut un grand pasteur de nos âmes, qui a toujours cherché avec grande prudence, zèle et sagesse à nous former, nous encourager et nous accompagner sur le chemin de la vie consacrée. Pour moi il était un modèle de prudence, de foi et il m’a enseigné la valeur d’une vie vécue dans le silence efficace de la volonté de Dieu (en tant que professeur, confesseur et directeur spirituel…) »

En tant que ses compagnons, les prêtres de la communauté de l’apostolat du centre des Etudes Supérieures ont vécu de façon particulière la mort du père Antonio : « J’avais l’habitude d’être en face de lui dans la salle à manger et nous pouvions converser de mille choses – déclarait le père Fernando Fabo, L.C. J’ai aussi eu la grâce les dernières semaines de pouvoir un peu l’aider pour ce dont il avait besoin. Je crois que j’ai été le dernier à lui apporter son repas. Je peux dire qu’il est resté légionnaire jusqu’au bout et qu’il mourut « debout ». C’était un homme de paix qui, non seulement vivait en plénitude avec Dieu mais cherchait à Le transmettre à tous, de façon concrète. Quelques jours avant d’aller à l’hôpital – devant moi- il se leva de la table afin de servir un jeune père qui était arrivé en retard pour le repas. Je ne l’ai jamais entendu dire du mal de quelqu’un, il parlait en bien de tous. Il va nous manquer mais nous savons qu’il est au ciel et qu’il intercède pour nous ».

Le père Fernando Pascual, L.C. donne sa propre expérience : « La mort du père Antonio m’a mis sous les yeux la beauté d’un prêtre fidèle à Dieu et à la Légion. Il vécut et mourut avec simplicité pour servir et aider sans chercher à être reconnu. On souffre de l’absence d’une telle personne, surtout dans son attitude si noble en face de certains problèmes de ces dernières années dans la Légion. Dieu a ses plans et maintenant il nous reste à le prendre en exemple et à travailler à la tâche de promouvoir la Légion selon le désir de Dieu, comme le fit le père Antonio de toute son énergie ».

Le père Ramon Lucas Lucas, L.C. rappelle comment il avait connu le père Antonio : « J’ai fait la connaissance du cher père Antonio pendant les vacances d’Ampuero en 1975 quand je terminais mes humanités ; il nous préparait en professeur de logique pour commencer la philosophie; son exemple préféré parmi les règles de la logique était la « gallina Filomena » littéralement « Poule Philomène ». Jai beaucoup pensé à cet été pendant les funérailles. Sa personnalité m’avait tellement marqué. Ensuite j’ai passé de nombreuses années à Rome avec lui, professeur méthodique, excellent prêtre, confesseur et conseiller, frère aimable. Dieu l’a appelé tôt ; je ressens une douleur profonde et un vide que seul Dieu peut combler. Je souffre en mon esprit, mais en même temps je suis content car il est arrivé où nous aspirons tous d’arriver. Les peines sont joies avec Dieu et les joies sont des peines sans Dieu. »

Le père Antonio avait atteint ses trente-neuf ans de prêtrise le 24 Décembre 2012. Alors que le père Oscar Nader encensait sa dépouille mortelle le chœur entonna de façon significative : « Tu es sacerdos in aeternum (tu es Prêtre pour l’éternité) »
Qu’il repose en paix !

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Légionnaires du Christ