Vous êtes ici

Accueil

Le Cardinal Velasio de Paolis accorde au Père Álvaro Corcuera une période de repos pour rétablir sa santé en vue du prochain chapitre général

Mis à jour le 19 octobre 2012 à 11:15Publié le 05 octobre 2012 à 00:00
  • Père Alvaro Corcuera, LC, directeur général et Cardinal Velasio de Paolis, Délégué Pontifical
  • Père Sylvester Heereman, LC, vicaire général

Lettre du Père Alvaro Corcuera, LC, aux légionnaires du Christ et aux membres de Regnum Christi

11 octobre 2012. Le Père Álvaro Corcuera, directeur général actuel de la Légion du Christ et du mouvement Regnum Christi, va prendre un temps de repos pour des raisons de santé.
C’est ce qu’ont communiqué le Cardinal Velasio de Paolis, Délégué Pontifical pour la Légion du Christ et le mouvement Regnum Christi, et le Père Alvaro Corcuera, directeur général, dans deux lettres parues aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de la démission du poste de directeur général, ni de la nomination d’un directeur général remplaçant, mais d’un temps de repos accordé. Jusqu’à la convocation du prochain chapitre général des légionnaires du Christ fin 2013 ou début 2014, le Père Álvaro conserve son poste sans exercer les fonctions de directeur général.
C’est le vicaire général de la congrégation, le Père Sylvester Heereman, qui exercera les fonctions de directeur général pendant cette période.

Lettre du Père Alvaro Corcuera

Que ton Règne vienne !

Rome, le 10 octobre 2012

A mes frères légionnaires du Christ
A tous les membres du Regnum Christi

Très chers amis dans le Christ,

J’adresse une salutation à chacun d’entre vous en ce début de l’Année de la Foi et je vous manifeste toute mon estime et gratitude. Jésus-Christ nous a unis sur cette barque et nous comble de la force de son amour.

En janvier prochain seront passés 8 ans depuis la tenue du Chapitre Général. En regardant en arrière, depuis que je me suis incorporé à l’ECYD (ndt : groupe d’adolescents du Regnum Christi) jusqu’aujourd’hui, ce que je ressens le plus est une gratitude profonde pour tout ce que Dieu a permis dans sa Providence divine. Il y a trente ans aujourd’hui, j’ai eu la grâce de faire la profession perpétuelle, après quelques années de vie religieuse suite à une expérience très heureuse au sein de la vie consacrée (ndt : le groupe d’hommes consacrés laïcs du Regnum Christi).

Quand on m’a demandé en janvier 2005 si j’acceptais le poste de directeur général, je l’ai fait avec une grande crainte et un certain vacillement et, en même temps, avec la confiance qu’en notre faiblesse se trouve la force de Dieu. Je savais que n’importe lequel d’entre nous aurait répondu « oui », comme Marie au jour de l’Annonciation. Dès lors, les mots de Saint Paul dans sa lettre aux Romains m’ont donné une grande confiance : « tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu » (Rm 8,28). « Qui nous séparera de l’amour du Christ ? » (Rm 8,35). Si, dans nos actions, nous cherchons à nous revêtir des mêmes sentiments que ceux du Christ, Chemin, Vérité et Vie, nous aurons toujours la paix.

Seul Dieu sait combien je vous apprécie et combien je vous remercie. En toute sincérité, j’aime chaque jour un peu plus la Légion et le Mouvement, parce qu’ils sont la barque à laquelle Jésus-Christ nous a invités. C’est sur elle que nous naviguons en mer, une mer parfois calme et parfois mouvementée, au service de l’Église que nous aimons tant.

Dieu a été et est infiniment bon. Il est pur amour. Il est le Père de la miséricorde qui nous accompagne vers le but qui est le ciel. Cela nous aide tous de renouveler notre réponse personnelle au Christ, lui qui nous appelle amis (cf. Jn 15,14) et nous invite à le suivre inconditionnellement et peu importe le prix. Nous savons que la croix sera toujours le chemin de la sainteté et de la fécondité apostolique dans le service envers nos frères.

Je vois que la Légion et le Regnum Christi prennent une orientation sur le chemin du renouvellement ; un chemin de croix, encore ardu et complexe, mais rempli d’espérance. Ces derniers mois, j’ai fait l’expérience du grand appui du conseil général qui a commencé à prendre un rôle toujours plus actif. Le Cardinal de Paolis nous a guidés de très près, avec beaucoup de sagesse, en nous dédiant ses énergies et son temps.

Dernièrement, j’ai eu plusieurs conversations avec notre délégué pontifical sur l’étape où nous nous trouvons. Nous avons vu que préparer la Légion du Christ au chapitre général et mener le gouvernement ordinaire est une tache qui demande toutes les énergies et facultés. J’ai aussi lu et médité les différents numéros des Constitutions sur les qualités qu’un directeur général doit posséder. En particulier, un numéro demande que le directeur général soit un prêtre de santé vigoureuse (cf. CLC 469,10). Il ne m’est pas facile de le reconnaître mais, pour tout l’amour que j’ai pour chacun d’entre vous, pour la Légion et le Mouvement, j’ai vu devant Dieu que je n’ai pas la santé et les énergies nécessaires pour affronter de manière responsable les exigences du gouvernement général dans le moment historique actuel de la Légion et du Regnum Christi. Même si je n’ai pas une maladie grave, il faut quelqu’un qui compte sur toutes les facultés de sa santé.

C’est pourquoi j’ai décidé devant Dieu, après avoir consulté des prêtres et surtout le conseil général, et après avoir obtenu l’approbation du Délégué Pontifical, que l’exercice des fonctions du directeur général passera au vicaire général jusqu’à la convocation du prochain chapitre général, conformément au no 509 des Constitutions.

En cette étape, au Délégué Pontifical « est réservée l’approbation des décisions du gouvernement général : que ce soit pour ce qui concerne les personnes (admission au noviciat, à la profession, au sacerdoce, nominations et mutations), pour les choix apostoliques et de formation (séminaire, instituts académiques, écoles), ou pour les questions d’administration extraordinaire ou les actes d’aliénation de biens » (Décret du Secrétaire d’État, 9 juillet 2010).

En cette nouvelle étape, comme directeur général qui n’exercera pas de faculté de gouvernement, je souhaite vivement continuer à vous offrir ma proximité et compagnie, de tout mon cœur, pour promouvoir avec vous et avancer ensemble sur le chemin de renouvellement que nous parcourons. Je crois en la Légion et le Mouvement de tout mon être et je les aime de tout mon cœur, parce que j’aime l’Église de tout mon cœur. Vous savez que je donnerais ma vie pour chacun d’entre vous.

Je vous demande à tous de continuer à soutenir du don de vous-même et de votre adhésion le Cardinal Velasio de Paolis. Je vous demande aussi que nous soutenions de notre obéissance et proximité le P. Sylvester. C’est un prêtre jeune qui aime beaucoup la Légion et le Mouvement et j’ai pleine confiance qu’il pourra très bien accomplir la responsabilité qui lui est confiée.

La seule chose que je voudrais vous dire est que j’éprouve beaucoup de gratitude envers vous tous et que je voudrais que nous donnions tous notre vie pour vivre le commandement du Christ. La charité est notre signe distinctif de disciples du Christ. Nous avons une occasion merveilleuse de vivre la devise de nos vies : Que ton Règne vienne ! C’est le Christ qui règne dans notre esprit, notre cœur et chacun de nos actes.

Nous souvenant de la profession religieuse, nous invoquons Marie. Elle a dit « oui » pour toujours, dans le silence de l’amour, sans condition, dans le mystère de la foi. Avec la prière, tout est possible.

Je vous embrasse en frère en Jésus-Christ, Álvaro Corcuera, L.C.

Lire l'original de la lettre en espagnol

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi

Légionnaires du Christ