Vous êtes ici

Accueil

Dispositions sur la personne du fondateur de la Légion du Christ

Mis à jour le 31 octobre 2011 à 21:35Publié le 31 octobre 2011 à 21:35

Le directeur général, avec l’autorisation du Délégué Pontifical, officialise des directives sur la relation de la Légion du Christ et du mouvement Regnum Christi avec la figure de leur fondateur, le P. Maciel.

Rome, 11 décembre 2010. Le P. Alvaro Corcuera, L.C., directeur général des Légionnaires du Christ et du mouvement Regnum Christi, avec l’autorisation du Cardinal Velasio de Paolis, Délégué Pontifical de la Légion du Christ, a émis des normes au sujet de la relation avec la figure du P. Marcial Maciel. Le décret est en date du 6 décembre.
Il est le fruit de nombreuses considérations et suggestions, et de l’échange successif entre les supérieurs majeurs de la congrégation. Il rend ainsi formelle une pratique qui, en grande partie, s’était établie au fur et à mesure ces derniers temps :

  • Dans les écrits institutionnels, la manière d’évoquer le P. Maciel sera « le fondateur de la Légion du Christ et de Regnum Christi » ou bien simplement « le P. Maciel ».
  • La disposition selon laquelle les maisons légionnaires et de Regnum Christi ne peuvent pas avoir de photographie du fondateur seul ou avec le Saint-Père est confirmée.
  • Les dates concernant sa personne (naissance, baptême, fête et ordination sacerdotale) ne sont pas des jours de fête. L’anniversaire de sa mort (30 janvier) sera spécialement dédié à la prière.
  • Les écrits personnels du fondateur et ses conférences ne seront pas en vente dans les maisons d’édition ni dans les centres et œuvres de la Congrégation.
  • Le caveau de la famille Maciel à Cotija (ndr : village natal du P. Maciel), où ont aussi été enterrés d’autres légionnaires du Christ et membres consacrés de Regnum Christi, sera soigné comme toute sépulture chrétienne et il sera un lieu de prière pour le repos éternel des défunts.
  • Les centres spirituels existants à Cotija continueront à fonctionner, mais on y établira un lieu pour la prière, la réparation et l’expiation.

Le texte expliquant ces dispositions institutionnelles indique que les supérieurs, directeurs et directrices doivent procéder « conformément aux critères de ce décret, notamment pour tous les autres sujets qui n’y sont pas explicitement traités, en tenant compte de l’avis de leur communauté ». En outre, dans le respect de la liberté personnelle des légionnaires du Christ et des membres consacrés de Regnum Christi, les normes établies laissent une marge pour que celui qui le souhaite puisse conserver de manière privée une photographie du fondateur, lire ses écrits ou écouter ses conférences. De même, rien ne s’oppose à ce que le contenu de ces écrits puisse être utilisé dans la prédication, sans en citer la source..

En transmettant le décret, le P. Alvaro Corcuera manifeste sa ferme espérance que cette position institutionnelle aide tous les légionnaires et membres du mouvement Regnum Christi à se centrer sur la personne du Christ et à être toujours très unis dans la charité.

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Assemblées Générales de Regnum Christi, Chapitre Général des Légionnaires du Christ et processus de révision des statuts de Regnum Christi