Vous êtes ici

Accueil

De bonnes résolutions - Réflexion dominicale du 6 janvier 2013

Mis à jour le 24 janvier 2013 à 14:43Publié le 05 janvier 2013 à 10:13

par le Père Richard Greenslade, LC, administrateur de la paroisse Notre Dame de Boulogne

Je me souviens, au cours de mon adolescence et de ma vie de jeune adulte, avoir formulé, tous les ans, une résolution (parfois plusieurs) pour la nouvelle année qui commençait. Et tous les ans, malheureusement, vers la deuxième ou troisième semaine de janvier, je commençais à craquer. Inévitablement, j’abandonnais le projet que j’avais trouvé si beau, si fort en moi, seulement quelques semaines auparavant, parce que, finalement, c’était « un peu trop dur ».
Pour tous ceux et celles qui partagent cette même difficulté, je sais que c’est en ce moment que nos résolutions sont en danger d’abandon et qu’il commence à être dur de tenir bon. Pour cela je vous offre cette semaine le chemin que j’avais trouvé pour maintenir au mieux mes résolutions.

En fait, tout a changé pour moi le jour où je me suis rendu compte que j’étais au centre d’une bataille spirituelle : ce désir de mieux faire vient de Dieu, mais il y a aussi un ennemi qui veut m’empêcher d’avancer.
Chaque bonne résolution vient de Dieu – c’est Lui qui l’inspire dans notre cœur. Et Il nous offre, en même temps, les grâces nécessaires pour l’accomplir. Il sait que notre nouvelle détermination implique non seulement une rupture avec notre ancienne façon de faire, mais aussi la construction de bonnes et nouvelles habitudes. Il sait également que ce processus rencontrera pas mal d’obstacles.
Si vous voulez, cette mauvaise habitude que nous souhaitons changer est comme un ogre qui s’est s’installé en nous : il prend de la place, il dort tranquillement et ne veut pas être dérangé. Chaque fois que nous essayons de le faire bouger nous rencontrons de la résistance. Si nous comptons seulement sur la fermeté de notre propre résolution et sur nos propres forces, nous sommes vite épuisés et nous serons obligés, tôt ou tard, de renoncer à l’offensive.

Pour cela, pour combattre nos « Goliaths », le Seigneur met à notre disposition des petites pierres bien lisses pour nos frondes. Il y a différentes sortes de pierres qui nous seront utiles. Je vous propose les 5 que j’ai commencé à utiliser il y a presque 20 ans et qui m’ont bien servi. Elles m’ont bien aidé à garder au mieux mes résolutions et à combattre les tentations qui m’assaillaient.

1. La Parole de Dieu : une lecture quotidienne de la Bible. Un temps de prière sur la Parole lue est encore mieux.

2. L’Eucharistie : la Messe tous les dimanches est indispensable. Un temps de prière avant la Messe et d’action de grâces après est encore mieux. Rajouter la Messe en semaine pour un résultat optimal.

3. La prière : un temps de « cœur-à-cœur » avec Dieu tous les jours. D’autres prières comme le chapelet sont aussi d’une grande utilité.

4. Le jeûne : cette pratique n’est pas de tout démodée. Elle offre un détachement volontaire aux biens de ce monde et nous fortifie de l’intérieur. Une forme de dopage spirituel si vous voulez. Il y a plusieurs manières de le faire – à demander conseil d’un prêtre. Pain et eau un jour par semaine pour un résultat qui étonne.

5. La réconciliation : une Confession régulière (mensuelle c’est le meilleur) nous purifie et nous aide énormément dans notre progrès spirituel.
Voilà, notre artillerie en place pour combattre nos « Goliaths » et assurer la pleine réussite de nos résolutions.

Que Dieu nous aide à tenir bon en tout ce qu’Il nous inspire à faire et que la Vierge Marie nous accompagne chaque jour de cette nouvelle année. Tous mes vœux pour 2013.

Père Richard

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Vie spirituelle