Vous êtes ici

Accueil

Convention internationale des délégués de Regnum Christi à Rome

Mis à jour le 28 juin 2016 à 16:21Publié le 15 juin 2016 à 09:04

Les représentants des laïcs de Regnum Christi choisis par élection dans le monde se sont réunis une semaine au Collège Pontifical International Maria Mater Ecclesiae de Rome du 30 mai au 4 juin avec la tâche de conclure une phase de clarification sur leur identité et leur mission et proposer des recommandations au supérieur général sur la façon de les exprimer dans les futurs statuts.

 

Lisez la lettre de clôture de la Convention internationale du P. Eduardo Robles Gil en cliquant ici.

Le 30 mai, premier jour de travail de la Convention internationale, les travaux ont commencé par la session plénière et le discours d’ouverture du P. Eduardo Robles Gil ; une explication du document de travail et de la façon dont s’est élaborée cette seconde version a été présentée par Viviana Limón, membre du Comité directeur général de Regnum Christi ; Mike Williams, délégué de la province des États-Unis était chargé de rappeler les attitudes de discernement.

« Je suis confiant que nous réussirons à identifier l’essentiel de la façon dont le charisme de Regnum Christi est vécu par ses membres laïcs, et que nous réunirons les propositions nécessaires pour les exprimer de manière renouvelée et appropriée dans le texte des nouveaux statuts de Regnum Christi » a précisé le père Eduardo Robles-Gil, président de la Convention, dans ses paroles de bienvenue. Ensuite, en présence du P. Gianfranco Ghirlanda, SJ, assistant pontifical,  les délégués et participants se sont présentés.

Pendant l’après-midi du 30 mai les groupes de réflexion se sont réunis pour réviser article par article les chapitres I et II du document de travail qui font référence à l’identité et à la mission des membres de Regnum Christi et aux types de membres. Les délégués et participants étaient divisés en huit groupes de réflexion. Deux groupes étaient de langue anglaise et six de langue espagnole.

« La diversité d’opinion n’est jamais une menace pour l’unité et la communion » a rappelé Mike Williams le matin. Dans son homélie, le P. Eduardo a insisté sur l’idée qu’il avait évoquée le matin : « Nous prions que nous soit donné l’Esprit de vérité, de compréhension. Nous voulons comprendre ce qu’il veut, pour le réaliser ensemble, pour le faire bien. Qu’il purifie notre intelligence et notre cœur des égoïsmes et qu’il y mette ce qu’il veut ; que ce soit aussi ce que nous voulons ».

Le 31 mai, deuxième jour de la Convention, les délégués ont étrenné le système de vote. Le P. Gianfranco Ghirlanda a à nouveau participé aux sessions où les recommandations des groupes de travail sur les articles des chapitres I et II ont été présentées et votées. Une équipe de secrétaires s’est chargée de réunir les propositions des équipes, ainsi que la modération des sessions plénières sous la direction du P. Sylvester Heereman.

Monseigneur José Rodriguez-Carballo, secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de Vie Apostolique, a présidé la messe de l’après-midi. Pendant l’homélie, il a présenté trois idées de l’Évangile de la visite de Marie à Élisabeth. La première idée était le « chemin ». « Le Seigneur a un remède pour la fatigue, c’est de nous mettre en chemin » a-t-il précisé. « Cela vaut aussi pour le travail que vous faites en éclaircissant votre identité. Il faut arriver à des points concrets, au minimum, c’est vrai. Mais quand arriverons-nous à éclaircir chacun notre identité personnelle ? » a-t-il demandé. « Jamais ! » a-t-il répondu. « C’est ce qui se passe aussi ‘charismatiquement’ parlant, et cela maintiendra votre charisme jeune et actuel » a-t-il expliqué.

La deuxième idée était « Annoncez ! » : « Le Christ entre dans nos cœurs pour en sortir. Quand on accueille le Seigneur, il nous met en mouvement, d’abord le cœur puis les pieds ; et on ne peut s’empêcher de le partager», a-t-il précisé. La troisième idée était la « joie » « car on partage le Christ avec joie. On le partage comme l’a fait Marie : en chantant et en servant », a-t-il commenté.

À la fin de la messe Mgr Rodriguez Carballo a dit quelques mots aux personnes présentes : « Merci de m’avoir invité. Merci de ce que vous êtes. Merci de vouloir poursuivre le charisme que vous avez reçu, toujours au sein de l’Église ».

La Convention se composait de 80 participants, avec une moyenne d’âge de 42 ans : 64 laïcs élus par les votes de leurs conventions provinciales respectives, avec voix et votes ; 13 participants des branches consacrées de Regnum Christi, légionnaires du Christ, consacrées et laïcs consacrés avec voix sans votes.

Les délégués et participants provenaient de 16 pays différents : Mexique (22), États-Unis (10), Brésil (5), Colombie (3), Venezuela (3), Chili (4), Espagne (4), Italie (4), Allemagne (2), Canada (2), El Salvador (2), Philippines (1) Argentine (1), Autriche (1), Costa Rica (1), France (1). Parmi les laïcs, l’on comptait 25 femmes et 39 hommes. Parmi les participants des branches consacrées, l’on comptait 5 femmes et 11 hommes.

Le mercredi 1er juin des délégués et participants étaient présents à l’audience du pape François sur la Place Saint-Pierre. Le groupe a été mentionné dans le mot de bienvenue avec tous les groupes qui participaient à l’audience du Saint-Père. Dans sa catéchèse, le pape a expliqué la façon de se diriger vers Dieu et de parler avec lui, à partir de la parabole du pharisien et du collecteur d’impôts : « Si Dieu préfère l’humilité ce n’est pas pour nous décourager : l’humilité est plutôt la condition nécessaire pour être glorifiés par lui, et pouvoir ainsi profiter de la miséricorde qui vient combler nos vides », a précisé le Saint-Père.

Après l’audience quelques délégués d’Allemagne, du Venezuela, de Colombie, du Costa Rica, des États-Unis et d’Espagne ont été interviewés par l’agence d’information Rome Reports. Les informations publiées par l’agence ainsi qu’une vidéo peuvent être vues ici.

L’agence d’information Rome Reports publia une note sur la Convention internationale et produisit une vidéo qu’on peut voir ici

L’après-midi s’est poursuivie par des sessions plénières et s’est terminée par la messe présidée à cette occasion par le Cardinal Velasio De Paolis. Dans son homélie il a parlé de saint Justin, martyr, comme d’ « un grand philosophe qui cherchait la vérité », qui « a su partager la connaissance du mystère du Christ surtout au moyen du mystère de la croix » et dont la pensée profonde a eu une grande influence sur les premières communautés chrétiennes. « Nous avons besoin de l’étude profonde, de la vérité et de la compréhension parce que la charité qui ne chemine pas en vérité peut mener sur des sentiers trompeurs » a déclaré le cardinal De Paolis. « Nous pouvons accueillir uniquement le mystère du Christ avec une foi et une pensée profondes » a-t-il affirmé.

Il a également insisté sur la nécessité d’aller à la rencontre du monde : « Uniquement celui qui fera cet effort pourra aider à l’éclairer à la lumière de la foi ». Finalement il a conclu en proclamant avec force que « le Christ est l’unique modèle de notre vie » et que « dans la mesure où nous apprenons à aimer et à rendre témoignage que Jésus est l’unique modèle de vie, nous contribuerons à faire croître le Royaume de Dieu dont nous sommes appelés à faire partie ».

 

Pendant la séance plénière du jeudi 2 juin, puis en équipes, nous avons travaillé sur les articles du document de travail ayant trait à la vie et la structure de Regnum Christi. La messe pour commencer la journée et l’adoration eucharistique pour la clore ont apporté la force spirituelle au discernement des délégués. L’adoration avait été organisée afin que les participants forment une famille. Groupés par province, les délégués et participants ont prié ensemble la même prière, entrecoupée de chants et de moments en silence, pendant qu’un représentant de chaque province allumait un cierge et le plaçait au pied du Sacré-Cœur aux intentions de tous.

En fin d’après-midi une seconde vidéo a été présentée avec quelques moments de l’audience publique du pape François et des témoignages de quelques délégués d’Allemagne, des États-Unis, du Brésil, de Colombie, des Philippines et du Mexique. Elle est intitulée « Il est important de le vivre » et elle développe l’idée de l’importance du travail dans la mesure où il aide à vivre, incarner et développer la mission à laquelle nous sommes appelés.

La Convention internationale des laïcs de Regnum Christi s’est terminée le vendredi 3 juin par une messe au Centre des Études Supérieures célébrée par le P. Eduardo Robles Gil.

Après la célébration eucharistique un dîner a eu lieu à la fin duquel sont intervenus quelques-uns des participants de la Convention internationale. « Tout à coup nous arrivons et nous nous rendons compte qu’il y a un Mouvement dans le monde pour lequel nous travaillons tous et cela doit être quelque chose qui nous fait changer de vie ; cela nous touche très fort de savoir que nous ne sommes pas seuls dans ce monde, que notre expérience n’est pas individuelle, que notre amour pour le Mouvement est partagé, et le découvrir augmente notre charisme de façon incroyable » précise Juan Camilo de Colombie.

« Je ne pense pas que ce soit une coïncidence d’avoir terminé aujourd’hui en cette fête du Sacré-Cœur, expérience de l’amour du Christ par son Cœur qui nous unit. Le mouvement Regnum Christipour vous légionnaires, pour vous consacrés, pour vous consacrées, pour nous laïcs, est un même sentiment et chacun le vit de manière distincte. C’est une partie distincte d’un même cœur et c’est incroyable. Voilà ce que nous avons vécu cette semaine. Cela continue à être le même Mouvement dons nous sommes amoureux » a ajouté pour terminer Juan Camilo.

 

De son côté Miguel Ortega, de la province d’Espagne, a commenté : « Nous avons passé des années très dures, années de confusion, années inattendues, mais en cela le Seigneur nous a donnés beaucoup de lumière. L’expérience de pouvoir vivre ensemble, à partir de lieux différents, dans le même esprit, la même force, la nécessité d’être vraiment ce que nous sommes, la nécessité de voir comment Dieu nous a éclairés pendant cette période si difficile et que cela arrive le vendredi du Sacré-Cœur, l’Année de la Miséricorde, par la main de l’Église, avec tout ce que représente le mouvement Regnum Christi ensemble et célébrant ce 75e anniversaire, je crois que le Seigneur nous dit véritablement quelque chose de très grand ».

Vidéo intitulée « Une expression de l’amour de Dieu » avec des commentaires des participants de la Convention et des scènes de ses derniers jours.

Le samedi 4 juin, les délégués encore à Rome ont assisté à la messe à l’autel saint Jean XXIII dans la basilique Saint-Pierre et ont visité l’exposition historique de la congrégation des légionnaires du Christ et du Mouvement à l’Athénée Pontifical Regina Apostolorum.

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi

Assemblées Générales de Regnum Christi, Chapitre Général des Légionnaires du Christ et processus de révision des statuts de Regnum Christi