Vous êtes ici

Accueil

« Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? »

Mis à jour le 14 novembre 2016 à 09:31Publié le 28 octobre 2016 à 10:03

Dans le cadre de la fête des 20 ans de l’école de l’Immaculée Conception le 11 septembre dernier à Méry, trois frères légionnaires ont renouvelé leurs vœux religieux lors de la messe du dimanche matin. Les frères Jérôme Dejoie et Antoine-Marie de Barbarin sont des anciens élèves de l’école apostolique. Ils effectuent tous les deux actuellement, avec le frère Andrew Torrey (États-Unis), leur stage pastoral au collège-lycée de l’Immaculée Conception. Voici leurs témoignages.

Frère Antoine-Marie de Barbarin

Originaire de Rennes (Ille-et-Vilaine), professeur au collège-lycée

« Ce fut pour moi une véritable joie de renouveler mes vœux ce 11 septembre à Méry. Ce jour représente pour moi une série de coïncidences assez particulières : dix ans auparavant, j’étais élève à l’école apostolique pour ses dix ans, six ans avant jour pour jour j’ai prononcé mes premiers vœux, et cette année, ma famille, les anciens de Méry, la fête des vingt ans de l’école et ma communauté étaient tous réunis. ‘’Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ?’’ (Ps 115, 12) ».

 

Frère Jérôme Dejoie

Originaire de Monterrein (Morbihan), assistant des collégiens

« Prononcer mes vœux dans l’enceinte de cette école où j’ai réalisé mes premiers pas dans le chemin vocationnel, entouré des anciens élèves qui ont été mes compagnons de classe, a été pour moi une expérience très forte. Il y avait en même temps un sentiment de gratitude pour le passé, mélangé à beaucoup d’espoir pour les futures générations de cette école et surtout la joie de se savoir soutenu dans ma consécration par une véritable communauté de parents et amis ».   

 

Frère Andrew Torrey

Originaire de Louisiane (États-Unis) assistant des lycéens

« N’as-tu jamais pensé, enfant, comme ce serait amusant si tes jouets pouvaient s’animer, prendre vie ? Tout le monde a vu le film Toy Story. Quand Andy, le garçon, ferme la porte, tous ses jouets commencent à se mouvoir et à parler. Ils atteignent un nouveau niveau d’existence, et cela change complètement leur vie. Avant la profession religieuse,  j’étais un petit soldat de plomb. Et maintenant, avec le renouvellement de mes vœux et après ces sept années en tant que consacré, je réalise comme le plomb se transforme en chair. Avec Jésus, je commence à vivre une autre vie ! Je commence déjà à vivre dans le ciel. Merci, Jésus ! »

 

 

 

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Légionnaires du Christ