Vous êtes ici

Accueil

Assemblée provinciale

Mis à jour le 14 novembre 2017 à 10:52Publié le 14 novembre 2017 à 10:52

« Ubi caritas » C’est par ce chant, cette prière qu’a commencé le jeudi 9 novembre dernier, la première session plénière de l’assemblée provinciale pour la révision du projet du Statut Général de Regnum Christi qui se tient jusqu’au 12 novembre prochain à l’école apostolique à Bad Münstereifel, en Allemagne.

Les 37 participants viennent de France, d’Allemagne, d’Autriche, de Pologne, de Hongrie, d’Italie et des États-Unis. Pour la plupart d’entre eux, cette assemblée a été l’occasion de retrouvailles car certains délégués avaient déjà participé à la convention provinciale en février 2016 à Bad Münstereifel, ou à la convention internationale en juin 2016 à Rome.

Après une présentation de chacun des participants, le P. Andreas Schöggl, LC, provincial, a dressé le bilan du chemin du processus de révision parcouru depuis 2014. Il a expliqué le programme des jours à venir, le travail en petits groupes et le programme quotidien.

Cette assemblée provinciale est la conclusion de la « 3e étape » de ce chemin que le Mouvement est en train de parcourir ensemble. La « 4e étape » commencera avec l’Assemblée Générale à Rome en avril 2018. Ensuite le projet du Statut Général sera soumis au Saint-Siège pour approbation.

Viviana Limón, consacrée de Regnum Christi, a présenté une introduction théologique sur le thème général du renouveau du Mouvement. Elle a souligné qu’il s’agissait en principe d’un « retour à la source », comme un « événement pascal ».  Le centre et le critère du renouveau est le Christ lui-même, a-t-elle affirmé, car tout renouveau émane de lui. À travers l’Église, le Christ étend sa mission dans le monde. Et le mouvement Regnum Christi fait partie de l’Église. Le but du nouveau Statut Général serait de retourner à l’essentiel. « C’est un texte qui résume l’essentiel : qui nous sommes, quels sont nos buts et ce que nous réalisons pour les atteindre, notre spiritualité et notre identité en tant que communauté. » Pour cette raison, le texte a été raccourci et le nombre d’articles réduit.

« N’hésitez pas à remettre en question le texte » a-t-elle suggéré aux délégués. « Nous souhaitons échanger sur le texte dans un climat d’écoute et d’échange. Apprenons à percevoir le cœur comme lieu où Dieu parle. Il est capable de nous conduire loin au-delà des expériences que nous avons faites jusqu’ici. »

 

Un charisme qui porte du fruit

Deuxième jour de l’assemblée provinciale

Lors de la première session plénière de la deuxième journée, les délégués ont échangé sur les résultats des groupes de travail de la veille et les ont votés. Le vote s’est déroulé selon la liste des sujets sur le questionnaire. Les premières questions concernent l’identité du Mouvement, sa finalité, sa mission et les chemins pour la réalisation de la mission, ses principes et les grandes lignes de sa spiritualité.

Une introduction thématique a été présentée avant la deuxième session du travail en petits groupes. Le P. Sylvester Heereman, LC, membre de la commission centrale du processus de révision des statuts de Regnum Christi, est venu de Rome pour l’occasion.

En fin de matinée et l’après-midi ont eu lieu deux sessions en petits groupes dont les résultats ont été discutés lors de la session plénière du soir. L’un des sujets importants de cette journée a été la question des conditions pour une évangélisation qui porte du fruit, comme elles sont décrites dans les statuts.

La journée s’est achevée par la célébration de la sainte messe dans la chapelle de l’école apostolique, suivie d’un temps d’adoration. Tous les pères légionnaires ont concélébré la messe, présidée par le P. George Elsbett, LC, coordinateur local de Regnum Christi en Autriche). « Notre charisme n’existe pas pour soi-même, mais pour être partagé » a affirmé le P. George dans son homélie, en lien avec l’Évangile du jour (Lc 16, 1-8). Charisme et identité de la communauté iraient de pair. Il a souligné le caractère évangélisateur de Regnum Christi : « Pensons aussi aujourd’hui à ceux qui n’ont jamais entendu parler de Dieu. Nous souhaitons conduire le monde au Christ, dans la communion avec lui ! » C’est en cela que consiste finalement la finalité du Mouvement. L’Évangile, lu par Emmanuelle de La Guillonnière (déléguée de Paris), a été annoncé par le P. Vincent McMahon, LC (Irlande) en anglais. Les différentes parties de la messe ont été célébrées soit en latin, soit en allemand.

 

Nous sommes un unique Mouvement

Le mouvement Regnum Christi est constitué de trois branches : la congrégation des Légionnaires du Christ, les consacrées et laïcs consacrés de Regnum Christi et les membres laïcs. Elles ont un charisme commun. Elles forment un seul Mouvement au sein duquel elles partagent une même spiritualité et une même mission qui doivent s’exprimer à l’intérieur même du Mouvement ainsi qu’à l’extérieur. Telle est la conclusion des participants de l’assemblée provinciale à l’issue du travail en petits groupes et lors du vote de la session plénière.

L’avant-dernier jour de l’assemblée, dernier jour avec la possibilité de travailler en petits groupes, les délégués ont abordé de nombreuses questions concernant les grands principes de la structure, gouvernance et administration de l’avenir du Mouvement. La forme et le contenu des options proposées dans le questionnaire et dans les passages de la version actuelle des statuts avaient été précisés durant le processus de révision.

Le P. Sylvester Heereman, LC, et Viviana Limón, membres de la commission centrale pour le processus de révision, ont insisté sur la nécessité et le défi de prendre ces dispositions en compte. Ils ont également appelé les membres à garder à l’esprit les différentes évolutions des dernières années tout en travaillant ensemble vers un futur but commun.

« Nous posons les jalons pour quelque chose de structurellement fondamental, il s’agit de la co-responsabilité pour Regnum Christi » a souligné le P. Sylvester. Et Viviana Limón d’ajouter : « Il s’agit de la structure qui permet que le charisme propre se développe. Qu’est-ce qui est important pour cela, pour chaque branche – tout en gardant l’unité ? Au-delà de cela, notre organisation doit rester gouvernable, concrètement. » La manière d’organiser la structure globale de Regnum Christi y jouera un rôle important. « Le concept encore inhabituel de ‘fédération’ pourrait en effet être évoqué dans le contexte de l’organisation globale de Regnum Christi » a ajouté le P. Andreas Schöggl, LC, provincial et modérateur de l’assemblée provinciale.

L’après-midi, les délégués se sont surtout penchés sur la structure de gouvernance globale de l’avenir (directeur général et directeurs provinciaux).

Il s’agit essentiellement d’examiner quelle structure nous permettra d’accomplir au mieux notre mission et de vivre en tant que famille spirituelle a souligné Viviana Limón. Elle a également évoqué que les changements multiples pourraient étonner certains ou provoquer des craintes. Le P. Sylvester, Viviana et le P. Andreas sont restés à la disposition des petits groupes lors de leur travail sur les différentes questions et paragraphes pour leurs éventuels interrogations, suggestions et besoins de discussion.

 

 

Mots-clés: Regnum Christi, Actualité

Services par e-mail

Le site Regnum Christi vous offre un accompagnement au quotidien.

Actualités du même thème

Regnum Christi