Aimer son prochain

Lundi 8 octobre 2018
Sainte Pélagie

Évangile selon saint Luc 10, 25-37

En ce temps-là, voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. » Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? »

Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.” Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

Écouter cette méditation

Télécharger le fichier audio

Prière

Seigneur, tu nous as laissé le commandement de l’amour. Je crois que tu nous donnes ainsi le chemin vers le ciel. Cependant il est difficile à vivre et notre égoïsme se met toujours en travers de ce commandement. Apprends-moi, Seigneur, à suivre ta parole malgré les difficultés.

Demande

Une plus profonde connaissance de la charité chrétienne.

Réflexion

1. Comme souvent dans l’Évangile, le Christ doit répondre à une question. Comme souvent, cette question cherche à piéger notre Seigneur. Comme toujours, le Seigneur se sert de ce piège pour nous donner un enseignement aussi solide que profond. La charité est au centre du message chrétien. Le Christ ne reste pas dans des réflexions théoriques sur l’amour et la charité. Il parle très concrètement. Pour le Seigneur la charité doit se vivre dans des actes spécifiques. La parabole du bon samaritain est un modèle du genre. Le Christ nous propose plusieurs personnages avec lesquels nous pouvons très vite nous identifier.

2. Chacun de nous peut facilement s’identifier au scribe et au prêtre qui passent outre devant le misérable voyageur à moitié mort. Bien souvent notre attitude devant la misère des autres n’est pas très différente. Notre impuissance devant tant de mal, le manque de temps ou tout simplement notre égoïsme nous poussent fréquemment à ne rien faire pour l’autre. Heureusement pour nous, nous sommes aussi parfois de bons samaritains et nous trouvons aussi les occasions de nous rendre utiles, agréables et serviables pour les autres. Ce sont ces moments qui nous remplissent le cœur du vrai bonheur car par nos petites ou grandes actions de charité nous ressemblons au Christ et nous accomplissons notre mission de chrétien.

3. Le Christ est le bon samaritain par excellence et nous sommes souvent ce pauvre homme abandonné et roué de coups qui se retrouve à terre. Humiliés et terrassés par nos propres faiblesses et nos péchés nous avons besoin d’un sauveur. Seul un Sauveur aussi grand et bon que le Christ peut s’arrêter au bord de la route et voir encore en nous la créature aimée pour qui cela vaut la peine de prendre du temps. Le Christ donne gratuitement. Il est celui qui est « saisi de compassion ». Il ne prend pas seulement du temps pour nous remettre en selle mais tout ce qu’il fait pour nous est dans la surabondance. Son exemple est clair, à nous de faire de même.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, viens changer mon cœur. Donne-moi un cœur comme le tien. Aide-moi à comprendre que le bonheur ne se trouve pas dans l’égoïsme, mais dans l’amour. L’amour pour toi et pour mon prochain.

Résolution

Donner un peu de mon temps gratuitement aujourd’hui.

Frère Jérôme Dejoie, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés